ST-Ericsson : les pertes se creusent au deuxième trimestre

Le par  |  0 commentaire(s)
ST Ericsson logo pro

Chiffre d'affaires en baisse, perte nette qui se creuse...le fabricant de semiconducteurs ST-Ericsson reste dans une position délicate mais affirme être toujours en phase avec son objectif de déploiement de nouveaux produits.

ST Ericsson logoLe plan de réduction des coûts annoncé au mois de juin ne faisait qu'anticiper une situation financière difficile pour le fondeur européen ST-Ericsson qui doit faire face à une forte concurrence et a vu son principal client, Nokia, lui échapper ( au moins temporairement ) en suivant de nouveaux objectifs aux côtés de Microsoft.

Le groupe est toujours dans une phase de transition qui doit lui permettre de moins se reposer sur ses anciennes gammes de produits ( plates-formes GSM / EDGE, plates-formes à bas coût ) pour mieux mettre en avant ses nouvelles générations ( plates-formes pour smartphones simple et dual core Nova, modems HSPA+ et LT Thor... ).

Le problème est que les fondeurs concurrents sont déjà bien implantés sur ce créneau et qu'il faut pouvoir y faire ses preuves en obtenant des commandes de la part de gros acteurs. Sa proximité avec le fondeur STMicroelectronics peut lui apporter un certain nombre d'avantages ( optimisation de la fabrication, accès aux dernières technologies de gravure... ) mais il faut encore convaincre.


Une phase de transition qui dure
Au deuxième trimestre 2011, ST-Ericsson a réalisé un chiffre d'affaires de 385 millions de dollars, en franc recul par rapport au trimestre précédent ( 444 millions de dollars ) et encore plus par rapport au même trimestre l'an dernier ( 544 millions de dollars ).

La perte opérationnelle s'établit à 222 millions de dollars ( contre 148 millions de dollars il y a un an ) en tenant compte des amortissements et des coûts de restructuration. La perte nette passe à 221 millions de dollars, contre 139 millions de dollars l'an dernier.

Si Gilles Delfassy, CEO de ST-Ericsson, a confirmé en juin que la société ne reviendrait pas à l'équilibre au deuxième trimestre 2012 comme initialement prévu, il reste confiant dans le projet d'évolution des gammes de produits, indiquant que " durant le trimestre nous avons vu une nouvelle baisse séquentielle des ventes de nos gammes actuelles, conduisant à un accroissement de la perte opérationnelle ; cependant, nous avons aussi observé les revenus tirés de nos nouvelle gammes augmenter par rapport au trimestre précédent, et qui représentent désormais 45% de nos ventes. "

Les ventes des modems HSPA+ de la gamme Thor ont ainsi progressé de 20% par rapport au trimestre précédent, tandis que les premiers échantillons du modem LTE Thor M7400 ( voir notre dossier ) ont été livrés et que la plate-forme NovaThor U8500 fait l'objet d'une évaluation chez plusieurs clients.

ST-Ericsson doit donc jouer les équilibristes entre anciennes et nouvelles gammes, faire face à la défection partielle de certains clients et en gagner de nouveaux avant de pouvoir prétendre revenir à la rentabilité. Un parcours qui s'annonce long et difficile...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]