Naissance de ST-Ericsson, nouveau géant des semiconducteurs

Le par  |  0 commentaire(s)
ST Ericsson logo pro

Après le rachat des parts de NXP dans la co-entreprise ST-NXP Wireless, STMicroelectronics fonde avec Ericsson un nouveau groupe, ST-Ericsson, qui constituera un fondeur fabless géant européen capable de concurrencer les groupes américains.

ST Ericsson logoPour lutter efficacement contre les gros fondeurs américains, tels que Intel, Texas Instruments ou Qualcomm, les fabricants de semiconducteurs européens n'avaient guère d'autre choix que de se regrouper et mettre en commun leurs ressources.

Le mouvement avait commencé avec le rapprochement des branches de composants mobiles du hollandais NXP et du franco-italien STMicroelectronics en une co-entreprise ST-NXP Wireless, dont le poids économique lui a permis de se placer directement au troisième rang mondial des fabricants de semiconducteurs de l'industrie mobile.

Mais ce n'était qu'une première étape, permettant à NXP de céder progressivement ses activités de puces mobiles tandis qu'une volonté de rapprochement avec la division  Ericsson Mobile Platform ( EMP ) a rapidement été programmée.

Ayant racheté les 20% de parts de NXP dans ST-NXP Wireless, STMicroelectronics a pu en prendre la totalité du contrôle et mener à bien la fusion avec la branche d' Ericsson. Le résultat de ce grand puzzle économique prend forme avec la naissance du groupe ST-Ericsson, énorme entité au champ d'application mobile très vaste, des composants sans fil jusqu'aux processeurs mobiles.


ST- Ericsson : un nouveau fondeur fabless européen est né
Le groupe représente un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars et dispose dès le départ d'une trésorerie de 400 millions de dollars, tout en se plaçant comme fournisseur de composant pour quatre des cinq plus grands fabricants mondiaux de téléphones portables ( Nokia, Samsung, LG, Sony Ericsson ).

Ce poids économique lui donne également les moyens d'investir lourdement dans la Recherche & Développement, un élément stratégique qui demande énormément de ressources mais constitue le seul moyen de perdurer dans ce secteur extrêmement concurrentiel.

85% de l'effectif de ST-Ericsson est ainsi impliqué dans la R&D et va permettre de développer de nouvelles solutions et d'accélérer les temps de développement, permettant de meilleurs retours sur investissements.

Le fondeur européen pourra jouer sur sa propriété intellectuelle pour jouer sur tous les tableaux : GSM, EDGE, WCDMA, HSPA mais aussi TD-SCDMA en Chine et LTE ( Long Term Evolution ). Il sera également à la pointe des technologies mobiles sans fil : WiFi, Bluetooth, GPS, FM, NFC ou USB, permettant de proposer des solutions techniques pour les mobiles d'entrée de gamme jusqu'aux smartphones les plus performants.

ST-Ericsson, dont le siège social sera à Genève ( Suisse ), est un fondeur fabless ( sans usine ). Ses capacités de production proviendront des usines de STMicroelectronics et de fondeurs tiers. son implantation est mondiale, avec des centres en Europe ( dont la France ), aux Etats-Unis et en Asie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]