ST : les wafers testés plus vite...sans contact

Le par  |  1 commentaire(s)
STMicroelectronics wafer rfid logo pro

STMicroelectronics a testé pour la première fois les composants d'un wafer...sans y toucher, grâce à une nouvelle méthode de contrôle par RFID. Gain de temps et baisse de coûts sont au coeur de cette initiative.

STMicroelectronicsSTMicroelectronics, fabricant mondial de semiconducteurs, produit en masse des tranches de silicium ( wafers ) servant de base à de nombreux composants électroniques. Un wafer contenant de nombreuses puces, il faut les tester pour vérifier qu'elles sont opérationnelles ( et écarter les éléments défectueux ).

Il faut faire passer les wafers dans des machines spéciales ( ATE ou Automatic Test Equipment ) testant les puces une à une avec des sondes de contact. Si les techniques sont automatisées et affinées au fil des années, cela représente toujours une étape plus ou moins longue au regard du cycle de production ( composé de nombreux allers-retours à différents postes ).

Le fondeur annonce avoir réalisé avec succès le test d'une tranche de silicium sans avoir recours aux sondes mécaniques de test et en passant uniquement par les ondes électromagnétiques. Il repose sur une technologie EMWS ( Electromagnetic Wafer Sort ) développée dans le cadre du projet de R&D UTAMCIC ( UHF Tag Antenna Magnetically Coupled to Integrated Circuit ) entre STMicroelectronics et l'Université de Catane ( Sicile ).


De l'EWS à l'EMWS
Elle constitue une évolution des procédures de test EWS ( Electric Wafer Sort ) avant assemblage des puces et test des produits finaux constituant les composants électroniques complets. L' EWS fonctionne grâce à une micro-antenne présente dans chaque puce, qui sert à l'alimenter et à communiquer le temps du test, avec un nombre de sondes de contact réduit placés sur certains plots de test, permettant notamment de réduire la dimension des puces.

ST RFID Wafer

Avec l'EMWS, il est possible de se passer complètement des sondes de contact pour les circuits à faible consommation, comme des circuits RFID, par exemple ( elles restent nécessaires pour l'alimentation des circuits de haute puissance ), l'alimentation et les échanges d'information passant entièrement par les ondes électromagnétiques.

La technologie EMWS permet un contrôle sans contact des wafers, accélérant les cycles de test et améliorant les rendements ( pas de risque d'endommager les plots, ce qui peut arriver avec les sondes ) mais aussi en réalisant des tests fonctionnels plus proches de la réalité :

" Les tests sans contact permettent d'améliorer la couverture des tests. De plus, les circuits RF, le protocole anticollision et l'antenne embarquée étant testés dans les conditions où ils seront utilisés dans l'application finale, la qualité et la fiabilité s'en trouvent considérablement améliorées ", commente Alberto Pagani, l'un des développeurs de la technologie.

Cette technologie EMWS ne peut donc s'appliquer qu'au test de certains types de circuits basse consommation mais elle s'annonce prometteuse pour réduire les coûts des produits et accélérer les cadences de production.

Complément d'information
  • ST-Ericsson : le démantèlement est confirmé
    Faute de repreneur et n'ayant plus de PDG, le spécialiste des processeurs et modems ST-Ericsson va connaître un démantèlement, avec la récupération de certaines activités par les deux sociétés mères et la fermeture des autres.
  • ST-Ericsson : toujours aucun repreneur en vue
    STMicroelectronics et Ericsson, les partenaires de la co-entreprise ST-Ericsson, n'ont toujours pas trouvé de repreneur pour le fabricant de processeurs et modems mobiles.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1063822
Utiliser une puce sans contact comme moyen d'identification et de paiement me fait penser au futur système économique mondial annoncé dans la bible apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

"Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite et leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c'est ici la sagesse! Que celui qui a de l'intelligence compte le nombre de la bête ; car c'est un nombre d'homme et ce nombre est six-six-six ."

Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est partout sur tous les produits de consommation, même sur votre carte d’électeur ! Ce sont les 2 petits traits au début et milieu et à la fin qui en langage code-barre donne le 6 , je n'invente rien, encore simple à vérifier sous Google ...

après le futur krach économique on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé…..
on n’arrête pas le progrès, science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]