La Station Spatiale Internationale souffre d'une fuite d'ammoniac, une sortie en urgence est programmée.

Le par  |  16 commentaire(s) Source : The Verge
ISS

C’est désormais officiel, la Station Spatiale Internationale ISS rencontre une avarie de premier ordre qui pourrait entrainer des risques pour son équipage. Une fuite d’ammoniac pourtant présentée comme mineure par la NASA ces dernières heures pourrait impliquer une intervention dans l’urgence.

Une fuite d’ammoniac, un composant utilisé pour le refroidissement de divers instruments de l’ISS a été découverte cette nuit par la NASA. Des flocons blancs auraient été aperçus par l’équipage à bord de la station tout autour de la station, laissant entendre qu’un nouvel incident était intervenu au niveau des systèmes de refroidissement.

ISS Aussitôt confirmée par la NASA, la fuite avait initialement été annoncée comme mineur, n’entrainant aucun danger pour l’équipage. Pourtant, l’ammoniac est actuellement utilisé pour refroidir les circuits qui font transiter l’électricité produite par les panneaux solaires de la station vers les divers instruments à bord, dont certains systèmes vitaux.

Une situation déclarée comme "très grave" par un responsable russe et Chris Hadfield, commandant de la mission sur l’ISS.

L’avarie est similaire à celle déjà intervenue en novembre dernier et qui avait nécessité l’intervention d’un groupe d’astronautes à l’extérieur de la station. Pour autant, on ne sait pas si la fuite se localise sur la même boucle de refroidissement ni son origine.

Dans un premier temps, la NASA a annoncé que puisque chaque panneau solaire est indépendant et dispose de son propre système de refroidissement, il suffirait de condamner la boucle et de rediriger les systèmes d’alimentation pour répartir l’électricité à l’ensemble des instruments de bord.

 Mais depuis, les choses se sont accélérées, et le commandant de bord ne semble pas prêt à risquer la vie des 5 membres d’équipage en se contentant d’une solution temporaire.

Une intervention d’urgence est donc actuellement en train de se préparer, elle devrait intervenir demain dans la matinée. Une sortie qui pourrait durer 6 heures et qui n’est pas sans risques pour les astronautes.

L’incident ne devrait toutefois pas avoir d’influence sur les retours prévus sur Terre du commandant de bord ainsi que trois scientifiques russes et américains lundi prochain.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1300902
"...la fuite avait initialement été annoncée comme mineur...">>>mineure, la fuite...

quand à la NASA , au lieu de chasser les astéroïdes à moindre coût, ils pourraient au moins prendre sérieusement en compte les requêtes de l'ISS sans que les russes le leur disent...

Le #1300912
Il paraîtrait que la station est un peu vieille!
Le #1300952

Du travail de plombier Polonais
Le #1300962
L'article souffle le chaud et le froid .....

Début du texte : fuite d’ammoniac mineure aux yeux de la NASA
Fin du texte : Situation d'urgence évaluée comme très grave.

Pour les optimistes, choisir la première phrase
Pour les pessimistes (alarmistes) choisir la seconde.

Le #1300992
DeepBlueOcean a écrit :

L'article souffle le chaud et le froid .....

Début du texte : fuite d’ammoniac mineure aux yeux de la NASA
Fin du texte : Situation d'urgence évaluée comme très grave.

Pour les optimistes, choisir la première phrase
Pour les pessimistes (alarmistes) choisir la seconde.


Ou alors il faut prendre l'info, comme c'est présenté dans l'article, de façon chronologique ...

Au départ la NASA a sous-estimé l'incident, et déclaré qu'il n'y avait pas de risque.
Puis, suite aux analyses de la Russie, il a été établi que les solutions proposées n'étaient pas suffisantes, et que les risques étaient plus importants qu'annoncés.

Si la situation n'était pas grave, les scientifiques ne prendraient pas le risque de faire une sortie d'urgence pour tenter de colmater la fuite ...
Le #1301052
"et le commandant de bord ne semble pas prêt à risquer la vie des 35 membres d'équipage" ....
Sauf qu'il n'y a que 6 membres d'équipage permanents....et que c'est l'expedition qui porte le numéro ...35
Le #1301112
lebonga a écrit :

"...la fuite avait initialement été annoncée comme mineur...">>>mineure, la fuite...

quand à la NASA , au lieu de chasser les astéroïdes à moindre coût, ils pourraient au moins prendre sérieusement en compte les requêtes de l'ISS sans que les russes le leur dise...


"sans que les russes le leur diseNT" : cela ira mieux comme ça.

Quand on corrige les erreurs de frappe des autres, il faut pas en faire soi-même !!
Le #1301202
Et on veut aller sur Mars dans 20 ans ... Appelez le Samu, je crois que je vais être victime d'un fou rire mortel
Le #1301232
frèzetagada a écrit :

lebonga a écrit :

"...la fuite avait initialement été annoncée comme mineur...">>>mineure, la fuite...

quand à la NASA , au lieu de chasser les astéroïdes à moindre coût, ils pourraient au moins prendre sérieusement en compte les requêtes de l'ISS sans que les russes le leur dise...


"sans que les russes le leur diseNT" : cela ira mieux comme ça.

Quand on corrige les erreurs de frappe des autres, il faut pas en faire soi-même !!


"il NE faut pas en faire soi-même !!"

Que tu t'eusses corrigé avant de corriger un correcteur, aurait été par correction pas mal non plus. Encore aurait-il fallu que tu le fisses. Incorrigible !!
Le #1301272
frèzetagada>>>et paf !!! j'avais commencé par "qu'on le leur..." et j'ai pas accordé la correction !!!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]