Steve Jobs n'est plus CEO d'Apple

Le par  |  1 commentaire(s)
Steve Jobs logo pro

Ce temps longtemps redouté par les analystes et financiers, tant l'homme était associé au succès de la société, est arrivé : Steve Jobs, en repos médical depuis plusieurs trimestres, quitte son poste de CEO d' Apple mais restera président du conseil d'administration.

apple_logoApple peut-elle exister sans Steve Jobs ? Longtemps, le succès du groupe de Cupertino a semblé indissociable de son CEO, au point que les rumeurs sur son état de santé pouvaient faire plonger son cours en bourse.

Après un cancer en 2003, une greffe du foie en 2009 l'a tenu éloigné de son poste, même s'il a continué de piloter les grands projets de la société. Cette première pause médicale de plus de six mois a rassuré les marchés sur la capacité du groupe à pouvoir fonctionner sans sa présence visible et a permis de mettre en avant d'autres membres de la direction.

L'homme est revenu par la suite, très amaigri mais toujours prêt à appuyer les grands axes stratégiques, comme la tablette iPad lancée en 2010. Un nouveau congé maladie annoncé début janvier 2011 a de nouveau écarté Steve Jobs de son poste pour une durée indéterminée.


Tim Cook prend le relais
Cette fois, il n'y aura pas de retour : Steve Jobs a annoncé qu'il quittait son poste de CEO, à 56 ans, et qu'il serait remplacé par Tim Cook, numéro deux d' Apple et qui occupait de facto les fonctions de CEO. " J'avais toujours dit que s'il arrivait un jour où je ne pourrais plus assurer mes fonctions et les attentes en tant que CEO d' Apple, je serais le premier à le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé ", a indiqué l'emblématique patron de la société devenue l'une des plus grosses valorisations boursières au monde.

S'il ne sera plus en première ligne, Steve Jobs restera tout de même bien présent au sein d' Apple, mais en tant que président du conseil d'administration. L'annonce a bien fait basculer le cours en bourse de 7% mais les observateurs s'attendent à ce que le choc soit de courte durée.

Le nouveau CEO a en effet eu tout loisir de montrer ses capacités à poursuivre et amplifier la stratégie du groupe durant les deux dernières longues pauses médicales de Steve Jobs. C'est toutefois une page intense d' Apple qui se tourne, avec un homme qui lui a permis de passer du bord du gouffre au firmament en une décennie, à l'origine de plusieurs séismes dans l'industrie mondiale : l'iPod, l' iPhone et désormais l' iPad.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #823931
C'est le début de la fin pour Apple.
Sans steve Jobs, Apple ne sera plus rien.

Vendez vite vos actions pour ceux qui en ont!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]