Streaming illégal : rapport Hadopi en février

Le par  |  6 commentaire(s)
Frederic_Mitterrand

Le ministre de la Culture et de la Communication a confirmé un rapport de l'Hadopi sur le streaming illégal à paraître dans le courant du mois de février.

Au moins de novembre dernier, le président de la République avait souhaité une adaptation de la législation pour lutter contre le streaming illégal. Peu de temps après, le ministre de la Culture et de la Communication déclarait vouloir lancer une " traque contre le streaming illégal " et de se tourner vers la Haute Autorité Hadopi pour obtenir des réponses sur la meilleure manière de procéder.

Dans un entretien accordé au Journal Du Dimanche, Frédéric Mitterrand a indiqué que l'Hadopi remettra un rapport dans le courant du mois de février. Ce rapport doit mettre en lumière les moyens juridiques et techniques - dont certains déjà existants - contre le streaming ainsi que le téléchargement direct illégal.

Frederic_MitterrandUne éventuelle adaptation législative pourra donc être proposée. La solution principale semble s'orienter vers une action non pas en direction des internautes mais des sites et plateformes. Une action qui pourrait engager divers intermédiaires comme les établissements pour les moyens de paiement et les régies publicitaires qui permettent aux sites illégaux d'obtenir des finances.

Au JDD, Frédéric Mitterrand a fait allusion à l'affaire MegaUpload et d'inciter les ayants droit en France à saisir le juge pour aboutir à d'autres fermetures. Un aveu qu'une adaptation de la législation en France n'est peut-être pas nécessaire. Du reste, avant l'affaire MegaUpload et l'opération coup de poing des autorités américaines, le site AlloStreaming ( streaming illégal ) avait déjà commencé à sombrer sous l'action judiciaire.

Le ministre de la Culture a par ailleurs déclaré que l'Hadopi " fonctionne bien ". Les éléments de langage sont connus. Pour Frédéric Mitterrand, " l'offre légale a gagné près de deux millions d'utilisateurs " depuis l'action de l'Hadopi. Des chiffres attribués à Nielsen et divulgués par l'IFPI avec toutefois un glissement sémantique.

Dans son récent rapport, l'organisation internationale des producteurs de disques avait fait mention d'une baisse de deux millions des utilisateurs de P2P depuis la mise en œuvre de la réponse graduée en France.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #899451
PROPAGANDE !
Chine, Corée du Nord, France, 70 ans en arrière, toussa, etc.
db
Le #899521
Y a un truc que j'adore, c'est le lien "de causalité" qu'ils font entre :

- Le pirate ne peut plus pirater.
- DONC il va forcément acheter.

HHeeuuu ca leur ait jamais venu à l'esprit que le pirate le fait peut-être parce que justement il n'a pas de sous ?

Faudrait un peu les remettre à leur place, les majors, et leur faire comprendre que la "culture commerciale" n'est pas une nécessité première !
Le #899571
#2 FRANCKYIV
Mais eux ils s'en branlent que t'ais pas d'argent au contraire ils vont porter plainte et tu devras encore plus payer...

C'est comme si tu ne paies pas tes factures EDF parce que ut n'as pas d'argent, ils vont te coller une taxe/amende qui va encore faire augmenter la facture que tu pourras encore moins payer, etc. etc.

Sinon c'est sûr que la principale cause du piratage c'est le manque de tune c'est clair, quand on voit qu'un cinéma c'est 8€ la place contre 4€ quand j'étais étudiant (y'a 9 ans).
Faut pas s'étonner que les gens téléchargent.
Même ceux qui n'y connaissent rien en informatique arrivent à télécharger via BitTorrent... Et c'est pas la fermeture de site qui va changer quelque chose au contraire, ça va inciter les gens à encore plus pirater via P2P !
Le #899671
Parler streaming/pas streaming tout cela n'a pas grand sens.

La question est de s'en prendre aux centres de piratages ou utilisateur finaux, la seule méthode valide étant bien sûr vers les centres :
http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc/

Après est-ce qu'un service de streaming est légal ou pas à la justice de le déterminer. (cf discussions et contrats youtube majors par exemple)

Urgent de dissocier discussions légales et procédures des points techniques.

Il y a toujours des centres même dans le p2p, dire le contraire est hypocrisie ou ignorance.

Après piratage zéro aucune importance.

Le #899941
Article 12
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.


immixtion, nom féminin
Sens Action de s'immiscer. Synonyme ingérence

Le #902821
bonjours

c est du pipî de chat leurs hadopi!!!mdrr

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]