Succès du téléchargement de musique en France

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Reuters

Selon le Comité de Suivi de la Charte Musique et Internet (CSCMI), l'offre de téléchargement légal de musique en France est de plus en plus importante et attractive.

Selon le Comité de Suivi de la Charte Musique et Internet (CSCMI), l'offre de téléchargement légal de musique en France est de plus en plus importante et attractive.


Mardi soir s'est tenu une réunion du CSCMI afin de dresser un bilan concernant le domaine de la musique et plus particulièrement de l'offre légale disponible sur Internet en France.
Selon ce comité, le bilan est plus que positif, avec près de 21 plates-formes musicales légales disponibles, proposant près de 90% des albums et singles du Top 100. Bref, on peut maintenant acheter facilement et trouver la musique de son choix.

Dans son communiqué, le comité indique que :

" Ceci signifie que l'on trouve via l'internet, sur tout le territoire, plus de titres en offre légale que l'on peut en trouver dans les plus grands magasins de disques en France "


De plus, selon l'Observatoire de la Musique, près de 750.000 titres sont dorénavant accessibles sur ces sites musicaux, et on devrait atteindre le million dans les mois à venir.
Autre chiffre important, en 2005, près de 20 millions de titres ont été téléchargés de manière légale !

Selon le comité : " Au cours des trois derniers mois, le nombre de titres téléchargés chaque semaine par les internautes depuis des plates-formes légales a été multiplié par 2,5 "


Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes pour l'industrie musicale, qui voit aujourd'hui s'ouvrir le MIDEM, le marché International de la Musique, sous les meilleurs auspices.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #80668
Selon les différentes cours de justice en France, et donc selon la jurisprudence, le téléchargement par p2p est légal en France, ce n'est que la mise à disposition de contenu copyrignté qui est illégal et est assimilé à de la contre-façon.

Le terme "plate-forme légale" perd ici tout son sens, car de toutes façons, on ne peut pas toujours partager ce que l'on télécharge via ces plate-formes.
Le #80672
Non mais en fait c'est pas vrai tout ça, l'industrie du disque est au bord du suicide, elle attend que le peer 2 peer lui tranche les veines...
Le #80681
d'accord avec ô_Ô, d'ailleurs, compte tenu du succès des ventes en ligne, il parle de passer le titre à 1.50? ... Peut être pour survivre un peu plus longtemps...
Le #80687
"l'offre de téléchargement légal de musique en France est de plus en plus importante et attractive"
En même temps, c'est difficile de faire pire qu'actuellement

"on trouve via l'internet, sur tout le territoire, plus de titres en offre légale"
Ouais, mais encore plus en offre illégale

Bon, la question qui fâche : et l'interopérabilité '
Le #80699
1.50 le titre' Une blague, non'
En tout cas, à un euro, c'est déjà n'importe quoi.
Payer aussi cher que dans les bacs (dans bien des cas) pour un truc qui n'est pas sur un cd original, ne dispose pas de livret, ne bénficie pas du même encodage que sur le cd qu'on n'a pas et peut être limité en nombre de copies (/et de lectures sur les appareils dont dispose ou disposera le client), ma foi, ça m'a tout l'air d'être d'un rapport qualite-prix excellent.
Et, last but not lesat, les auteurs ne touchent pas plus qu'en magasin.
Le #80732
Le téléchargement légal c'est actuellement environ 60.000 titres proposés sur 13 Millions existants (tout genres confondus)
Le téléchargement légal c'est à peine plus que la Star Ac en disponiblité, donc cela ne risque pas d'aller bien loin, et on dira que c'est la faute au P2P illégal
On comprend que la license globale les embête car cela serait une grosse concurrence pour eux
Le #80760
Les maisons de disques je crois que c'est le cancer de ce monde elle brime les artiste (enfin ceux qui on leurs maison d'édition les autres non bizarrement) elles vont toutes mourrir a cause du p2p alors que toutes les ventes augmentent régulierement. En plus elles concidérent que si tu décide de ne pas payer pour un musique tu est un criminel tu doit passer devant le juge au meme titre que celui qui la met a dispo.
Allé jarrete la aprés je vais etre malpoli.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]