Sun pense à Ubuntu pour ses futurs serveurs

Le par  |  16 commentaire(s) Source : CNET News
Logo Sun Microsystems

Sun et Ubuntu sont les meilleurs amis du monde, en tout cas si l'on en croit les propos amènes de leurs directeurs respectifs, à l'occasion de la conférence annuelle JavaOne.

Sun et Ubuntu sont les meilleurs amis du monde, en tout cas si l'on en croit les propos amènes de leurs directeurs respectifs, à l'occasion de la conférence annuelle JavaOne.


Les ennemis de mes ennemis...
Logo sun microsystemsLes visées open-source de Sun Microsystems à travers Java ne se démentent pas, semble-t-il. L'éditeur et constructeur californien a réussi à imposer sa machine virtuelle auprès des plus réfractaires tenants des logiciels propriétaires, au point qu'elle en est parfois devenue un élément indissociable. Microsoft lui-même en a dérivé une version interne, écrite dans un langage différent, mais si proche dans son fonctionnement qu'il faut un regard aiguisé pour voir, à l'écran, la différence entre les deux applications. Sun n'a plus rien--ou presque--à prouver dans ce domaine, mais n'oublie pas son activité première pour autant : il fabrique aussi des matériels informatiques pour les professionnels, notamment des serveurs, et le maître-mot du moment, chez ses clients exigeants, est "Linux". Une bonne raison pour la firme de Santa Clara de faire ami-ami avec l'un des éditeurs open-source les plus en vue, Ubuntu.

UbuntuLa présence du fondateur d'Ubuntu, le Sud-africain Mark Shuttleworth, à la conférence annuelle JavaOne, renforce encore l'impression que Sun ne compte pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Le PDG de Sun, Jonathan Schwartz, n'a pas tari d'éloges au sujet d'Ubuntu, tandis que Shuttleworth chantait à son tour les louanges de Java. Les deux grands noms, et précurseurs, du développement de Linux, Red Hat et Novell, apprécieront...


Dans la cour des grands
Une date fatidique a été brièvement évoquée à l'occasion de cette conférence : le 1er juin devrait voir la sortie de "Dapper Drake", la dernière version en date de la distribution Linux d'Ubuntu, avec laquelle l'éditeur open-source espère se faire une place au soleil dans le monde de l'entreprise. "Dapper Drake" supportera de nombreuses architectures 32- et 64-bit x86, mais également les processeurs PowerPC d'IBM/Motorola/Freescale. Une quatrième plate-forme a été évoquée, sans trop de détails, mais il n'en fallait pas plus pour que les observateurs présents fassent le lien : Les processeurs SPARC de Sun pourraient bien, à l'avenir, s'affranchir du système d'exploitation maison, Solaris.

Schwartz lui-même a reconnu que cantonner les serveurs de Sun au seul système développé en interne serait une erreur, non en raison de ses faiblesses, mais plutôt parce qu'Ubuntu est sur la montante, et que ne pas profiter de cette notoriété grandissante serait une erreur stratégique. Un rapprochement est donc à l'ordre du jour, d'autant que pour la première fois de son histoire, Ubuntu proposera à travers "Dapper Drake" le soutien technique à long terme dont les entreprises ne sauraient se passer. Les versions pour ordinateur isolé de la future distribution bénéficieront d'un support à distance pendant trois ans, et celles destinées aux serveurs se verront soutenues pendant cinq ans, contre dix-huit mois actuellement.

De quoi rassurer les plus anxieux...


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #107265
et moi qui croyait que une Ubuntu sur un serveur ça s'appelait une Debian !
Shuttleworth est en train de vampiriser Debian ...
Le #107270
Réveille toi Panurge, l'équipe d'Ubuntu est essentiellement composé de gens de l'ancienne équipe Debian que Shuttleworth a embauché, donc pourquoi parler de vampirisation, alors qu'il leur donne simplement de quoi vivre de leur metier(passion!') et en plus tout en laissant ubuntu libre et gratuit alors si on retrouve des ubuntu sur des seveurs et bien tant mieux !
Le #107273
«... Ubuntu est essentiellement composé de gens de l'ancienne équipe Debian que Shuttleworth a embauché,... »
C'est bien ce que je dis, non '
Le #107281
Ubuntu c'est debian en mieux, j'ai toujours voulu installer Debian par son apt-get, et j'ai jamais réussi "facilement" installer un debian de pur sang. Au paravant j'ai toujours installer des distrib comme Knoppix et Co pour installer un debian, mais maintenant que Ubuntu c'est trop de la balle, un serveur en moins de 10 mins ! c'est comme Windows, OK, OK, OK, OK... jusqu'au bout.

Je recommande Ubuntu à tout le monde ! perso comme pro !
Le #107283
Attendez quelques jours avant de le télécharger, la nouvelle version (6.06, Dapper Drake) est prévue pour le 1er juin
Le #107284
bas tu parle de vampirisation, et je vois pas en quoi ça intervient dasn cette affaire puisque l'équipe est maintenant dédiée a un projet qui a déjà montré son intérêt donc bien sur qu'ubuntu est basé sur une débian mais c'est pas un scoop... et puis ça marche bien c'est stable et en plus convivial enfin a mon sens mais je sais bien qu'en cette matière (choix de distrib) les goûts et les couleurs sont assez partagés, mais a mon avis d'utilisateur (d'ubuntu, suse, et autres backtrack) ca se défend ( et c'est toujours plus libre que WD$) non'
Le #107322
Moi ce qui me gène c'est que debian était destiné aux informaticiens qui savaient ce qu'ils faisaient. Aujourd'hui comme l'a dit "gnnt" c''est du OK,OK,OK. Il faut pas se leurer Ubuntu vire du même bord.aujourd'hui en installant une debian ou une ubuntu on se retrouve toujours avec un tas de truc que l'on ne souhaite pas. J'avoue que je ne comprend pas bien ce choix de mandrakiser Debian et Ubuntu.
Le #107326
"d'un support à distance"
Je ne pense pas que ce support soit gratuit.
On va se retrouver avec le modèle RedHat (et mandriva). Une partie communautaire ("beta test") gratuite et téléchargeable et une version payante pour les entreprises qui ont besoin de support...(ou les versions "boites" pour le particulier, qui souhaite avoir de l'aide à tout moment...).
Libre != gratuit...ça se vérifit de plus en plus !
Le #107423
@freesket
« The team behind Ubuntu makes the following public commitment to its users:

Ubuntu will always be free of charge, and there is no extra fee for the "enterprise edition", we make our very best work available to everyone on the same Free terms. »
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]