SupCom s'offre une date de sortie officielle

Le par  |  0 commentaire(s)
Supreme Commander - Image 24 (Small)

Confirmée par des sources fiables, cette sortie imminente du titre pourrait annoncer la fin de la phase de test privée mise en place par le développeur actuel Gas Powered Games.

Confirmée par des sources fiables, cette sortie imminente du titre pourrait annoncer la fin de la phase de test privée mise en place par le développeur actuel Gas Powered Games. Participant personnellement à cette « closed beta », il me semble d’autant plus surprenant que le jeu puisse trouver le chemin des industries de duplication d’ici moins de cinq semaines.

En effet, cette beta n’a cessé d’évoluer à travers le temps passant d’un simple jeu de stratégie à une véritable simulation de guerre mettant en scène un complexe et vaste champ de bataille, les développeurs se sont littéralement pliés en deux afin de respecter le délai imparti.

Actuellement à la beta 52, le jeu trouve lentement mais sûrement le chemin de la consécration. Loin d’être révolutionnaire le gameplay imparti pose des bases bien différentes en terme de gestion économique et militaire dans lequel il ne suffit plus d’amasser un considérable nombre de ressources, mais de trouver ce difficile et impromptueux équilibre.

Si le concept reste globalement le même, on ne pourra pas en dire autant concernant l’échelle de jeu qui s’affaire non plus à nous décrire des batailles de petites et moyennes envergure, mais de retranscrire au mieux la guerre dans son ensemble.

Supreme commander image 24 small   Supreme commander image 25 small   Supreme commander image 21 small


Grandeur et vicissitude du monde militaire

Ainsi les différents conflits que nous serons à même d’engager à l’aide de notre ACU (Armored Command Unit, littéralement unité de commande blindée) et du vaste arbre technologique affilié au clan choisi se dérouleront à travers des vastes continents mêlant savamment terre, mer et air.

Comptant principalement sur le couple CPU/RAM, Supreme Commander s’avère être un véritable dévoreur de ressources informatiques servant à épauler l’affichage simultané de pas moins de 3000 unités sur le champ de bataille, et permet dans le même temps d’accompagner l’intelligence artificielle sur de nouveaux horizons.

Cette dernière se trouve, tout comme le moteur graphique, être relativement surprenante et réussie dans le sens où elle a pu lors de ma première bataille militaire m’infliger une sévère défaite en l’espace de trente minutes et quelques poussières.

Elle s’est distinguée des autres RTS du genre, et m’a véritablement séduit par l’utilisation simultanée d’une bonne vielle tète nucléaire et d’une gigantesque unité expérimentale prénommé le Monkey Lord / Spider Bot (Nation Cybran).

Date de sortie prévue pour le 23 février 2007 sur PC.

Accéder au site officiel de Supreme Commander (anglais)

Supreme commander image 22 small   Supreme commander image 27 small   Supreme commander image 23 small

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]