Survol des centrales EDF par des drones civils : 3 personnes en garde à vue

Le par  |  4 commentaire(s) Source : AFP
EDF-centrale-nucleaire

L'affaire prend des proportions énormes depuis quelques semaines : la multiplication des survols des installations nucléaires d'EDF par des drones volants civils inquiête. Une enquête vient cependant d'amener à l'interpellation de trois individus.

Les autorités françaises sont dans l'embarras depuis quelques semaines après qu'EDF a publiquement partagé ses inquiétudes quant à la multiplication des survols de ses sites nucléaires par des drones volants civils.

drone campus floride Depuis le mois d'octobre, ce sont une dizaine de vols au moins qui ont été comptabilisés. S'est ainsi rapidement posée la question du but de ces survols, entre préparations d'un attentat, analyse des systèmes de sécurité des sites pour envisager un vol, simple curiosité, ou observation par des groupes écologistes, tout est permis.

Une enquête a rapidement été lancée pour identifier les auteurs de ces actes et pour définir les motivations de ces survols qui sont punis par la loi. En effet, le survol des sites nucléaires en France est interdit dans un périmètre de 5 km au sol et 1000 mètres d'altitude. Toute personne survolant ou pilotant un drone situé dans la "bulle de confidentialité" s'expose à une peine d'un an de prison et une amende de 75 000 euros.

Dans l'affaire, trois jeunes ont été interpellés ce mercredi. Repérés aux abords de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire dans le Cher équipés d'un drone volant, ils ont été placés en garde à vue pour " survol volontaire par pilote d'un aéronef d'une zone interdite".

Pour l'instant, il est difficile de savoir si les individus sont liés de quelque sorte avec les différents survols survenus plus tôt. D'autant que dans ce cas précis, la procureure de Bourges a déclaré que " La centrale n'a pas été survolée, le drone est resté aux abords" des installations.

Les suspects sont deux hommes de 24 et 31 ans ainsi qu'une femme de 21 ans. Selon les premiers éléments partagés par la police, ils ne seraient pas soupçonnés d'avoir participé aux autres survols, il s'agirait plutôt là de curieux ayant surtout été motivés par les autres faits décrits dans la presse...

Actuellement, aucune entité n'a revendiqué les survols des sites nucléaires français, l'enquête suit donc son cours.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816214
Maintenant, faut trouver un bon avocat ... la cause n'est pas perdue d'avance
C'était juste 3 jeunes qui s'essayaient aux joies du pilotage à distance de drones ....
Il suffit aussi de prouver que le drone était nu ! pas de caméra GoPro à bord !
pas d'espionnage non plus ....
Le #1816215
Bonjour

Indiqué par la juge aujourd'hui, ces 3 personnes n'ont rien avoir avec ces survols.

Nous entendons les mêmes commentaires par ces politiciens de gauche comme de droite : "Nous étions pas inquiets" "Les drones ont été détecté par la sécurité" "Les centrales ne risquent rien" ... - Lors de la première intrusion de Greenpeace, le discours "nous allons renforcer la sécurité", les années suivantes, de nouveau Greenpeace puis les drones, le discours "Nous allons renforcer la sécurité".
Tous ceci est faux car par la suite, on constate qu'ils sont inquiets et qu'il y a un risque si une attaque ou un désastre touche les bassins d'eau (vu tv).

Si les citoyens continuent de voter pour des politiciens qui dirigeront le pays, nous allons et nous le faisons déjà, payer le prix ...

Gauche, droite, écologiste, FN, ... ils sont tous pareilles, la langue de bois, le mensonge.

Merci
Le #1816235
Je suis tout de même méfiant sur l'info, non pas vis à vis de GNT mais de la communication des autorités.

Si ça se trouve, c'était 3 jeunes qui jouaient avec leur drone dans le village d'à coté et qui n'ont aucun rapport avec les vrais survols, notamment les premiers survols des centrales.
Le #1816380
Au journal télévisé il ont dit que les trois personnes filmé un bateau télécommandé qu'ils avaient mis à l'eau rien de plus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]