Test Suunto Ambit et Ambit 2

Le par  |  3 commentaire(s)

La nouvelle Ambit 2 est une évolution de la Suunto Ambit. Elle intègre les fonctions outdoor majeures de Suunto, telles que la navigation, les informations barométriques, l’altimètre, la boussole 3D et les autres fonctions dédiées à l’outdoor.
Mais, elle gagne quelques nouvelles fonctionnalités :


  • FusedAlti
  • mode multisport
  • mode pour le triathlon
  • possibilité de créer des applications avancées et l'enregistrement des données issues des applis
  • support d'un capteur de puissance pour le cyclisme
  • mode natation (calcul notamment du nombre de mouvements de bras)

Les fonctions suivantes sont propres à l'Ambit 2. Passons les principales en revue.

La fonction FusedAlti combine de façon pertinente l'altitude mesurée via le baromètre et celle issue de la mesure par géolocalisation GPS. Il en découle une plus grande précision de l'altitude absolue et des indications de dénivelé.

Là où dans l'absolu, l'utilisateur était censé étalonner la montre au départ en lui indiquant l'altitude, ce n'est plus nécessaire puisque l'étalonnage se fait automatiquement en prenant l'altitude mesurée via le GPS au départ.

Sur l'Ambit 2, il devient possible d'utiliser plusieurs applications simultanément (contre une seule sur l'Ambit). Le nombre d'applications utilisables durant un exercice dépendra de l'espace mémoire disponible puisque chaque appli peut désormais sauvegarder des données. 

La condition "si, donc" est également supportée par l'Ambit 2. Cela permet de créer des applis plus complexes. Des alarmes et des avertissements sonores peuvent par ailleurs être déclenchés par les applis. Ce dernier point va permettre de créer des applis d'entrainement personnalisées, notamment pour du fractionné.

Ceux qui ne jurent que par la puissance en cyclisme vont être ravis d'apprendre que les capteurs de puissance sont supportés par l'Ambit 2.

Suunto ajoute en effet à la montre Ambit 2 la mesure de la puissance pour le cyclisme et plus précisément : puissance moyenne, maximum, puissance instantanée, Intervalle d’affichage (moyenne glissante sur les dernières 3s/10s/30s), sélection intervalle pour mesure de la puissance par séquence et puissance max dans l’intervalle mesuré.

La natation non prise en compte par l'Ambit l'est désormais par l'Ambit 2. Les nageurs pourront prendre connaissance des données suivantes : distance, durée, allure, nombre de mouvements, fréquence moyenne et même l’efficacité de la nage. L'Ambit 2 se voit même en mesure d'identifier le type de nage pratiquée grâce à l’accéléromètre. En revanche, les données issues d'une ceinture cardiaque ne peuvent être mesurées sous l'eau (les signaux émis en ANT+ ne sont pas assez puissants pour transiter dans l'eau).

Les triathlètes ne sont pas oubliés avec le mode multisport dans lequel on sélectionne plusieurs sports dans un ordre donné. On passe ainsi d'un sport à un autre dans ce mode, la transition se faisant manuellement en appuyant durant 3 secondes sur un bouton. Par défaut, les sports sélectionnés sont ceux du triathlon avec dans l'ordre : la natation, le cyclisme et la course à pied.

Enfin, des applications intégrées apportent des informations relatives aux lever et coucher du soleil ainsi que sur les marées. Une application indicateur d'orage sera, elle, très appréciée des randonneurs et des alpinistes.

Parallèlement à l'Ambit 2, Suunto a lancé l'Ambit 2S qui est une version moins complète de l'Ambit 2S mais aussi moins onéreuse. Elle reprend certaines des fonctions des Ambit et Ambit 2.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1384212
Ca a l'air sympa.

A voir lorsque les prix auront diminué par 2 ou 4.

Pour le moment, c'est encore trop cher pour moi.
Le #1424802
Déçu par cette montre (Suunto Ambit).
Elle s’abîme dès sa première caresse avec un rocher et il n'existe pas de protection adaptée.(Il faut donc éviter les activités de plongée et de montagne ...pour une montre outdoor ...)
Elle est trop grosse.
Son écran n'est pas anti-reflet. Il faut donc la tourner sur son poignet pour voir les données (pratique en vélo !)
Les chiffres des lignes du haut et du bas sont bien trop petits pour être lisibles dans des conditions outdoor
Le site Movescount est mal conçu avec des graphiques incompréhensibles et des fonctions très limitées pour le traitement et la présentation des données.
Quand à la fonction de suivi d'itinéraire, elle n'a en pratique pas beaucoup d'utilité.
Enfin, surtout alors que compte tenu de son prix élevé et de la communication de Suunto on pouvait espérer que ses fonctionnalités seraient complétées notamment s'agissant de la natation Suunto a préféré sortir une nouvelle version (alors qu'on a vu les limites de cette approche chez Apple).


Le #1565622
Vous dites "Le constructeur français Polar propose également plusieurs montres ...", La marque Polar est Finlandaise et non pas française.

Sylvain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]