Mac Attack : 10 000 dollars par jour via Flashback et Google

Le par  |  3 commentaire(s)
MacBook blanc

Le malware Flashback, qui a ciblé les ordinateurs Mac, aurait été lucratif pour ses auteurs. Jusqu'à 10 000 dollars par jour en détournant les revenus publicitaires de Google.

Symantec revient sur le cas du malware Flashback. Très fortement médiatisé, ce cheval de Troie a eu pour cible des ordinateurs Mac, jusqu'à constituer un botnet de plusieurs centaines de milliers de machines infectées.

Pour l'infection, Flashback a exploité une vulnérabilité Java qu'Apple a tardé à combler, s'attirant ainsi les critiques. Par la suite, la firme à la pomme a proposé un utilitaire pour supprimer Flashback.

Flashback permet aux éditeurs de solutions antivirus pour Mac qui se bousculent au portillon de souligner que l'environnement Mac doit aussi conjuguer avec la menace malware. Le PDG et fondateur de Kaspersky Lab a pour sa part estimé qu'Apple avait " dix ans de retard sur Microsoft en matière de sécurité informatique " ( voir notre actualité ).

Après l'étude d'une version dénommée Flashback.K de Flashback, Symantec avance que cette création a été lucrative pour ses auteurs, soit à hauteur de jusqu'à 10 000 dollars par jour. Une somme qui peut paraître astronomique et que Symantec explique par un élément du malware visant le moteur de recherche Google.

MacBook blancCet élément est chargé dans Google Chrome, Firefox et Safari où il peut intercepter toutes les requêtes GET et POST depuis le navigateur. " Flashback cible spécifiquement les requêtes de recherche effectuées avec Google, et en fonction de la requête, peut rediriger les utilisateurs vers une autre page choisie par les attaquants où ils reçoivent des revenus au clic ", explique Symantec.

Les attaquants détournent donc les commissions publicitaires qui auraient dû revenir à Google. Un détournement de l'ordre de 0,08 dollar par clic. L'exemple d'une requête portant sur des jouets ( toys ) est cité.

" Une entreprise très rentable, et d'autant plus une raison de garder son Mac et les définitions de virus à jour ", conclut Symantec.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patheticcockroach Hors ligne VIP 7362 points
Le #951621
Un virus qui s'attaque au monopole de Google sur la pub en ligne... Il est où le bouton Like?
Le #951651
Les malwares Windows sont donc fait par des philanthropes car eux apparemment ne rapportent rien.
Le #951991
penseurodin a écrit :

Les malwares Windows sont donc fait par des philanthropes car eux apparemment ne rapportent rien.


Les virus "Windows 2012 Security", le virus "Gendarmerie Nationale", les différents sites hameçonnage ... etc ... Tous ces logiciels malveillants nécessitent un paiement pour débloquer le système ou détournent des infos qui seront exploitées pour extorquer des fonds. Ces philanthropes me semblent quand même avoir une petite idée derrière la tête non ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]