Symantec se porte acquéreur d'IMLogic

Le par  |  0 commentaire(s) Source : eWeek

Symantec, fidèle à sa politique de conquête, se lance dans une nouvelle acquisition.

Symantec, fidèle à sa politique de conquête, se lance dans une nouvelle acquisition. La proie du jour se nomme IMLogic.

L’éditeur californien de solutions de sécurité informatique Symantec, père des célèbres antivirus Norton, fait entrer dans son écurie un nouveau membre, en la personne d’IMLogic, une petite firme basée à Waltham, dans le Massachusetts.

IMLogic s’est fait un nom dans la mise en sécurité des applications de messagerie instantanée telles que AIM (AOL Instant Messenger), MSN Messenger de Microsoft, ou Yahoo Messenger. Les logiciels de sécurité d’IMLogic oeuvrent au niveau des serveurs, et non à celui de nos PC, ce qui explique le relatif anonymat dans lequel vivait la petite société de Nouvelle Angleterre jusqu’ici.

Symantec indique que l’acquisition de ce nouveau poulain s’est effectuée sous forme d’un apport de numéraires ; pas d’échange d’actions ou de montage compliqué, ici. Il faut dire que Symantec dispose d’un sacré trésor de guerre, estimé à plusieurs milliards de dollars US, ce qui lui permet tout de même quelques facéties.

Indépendamment de son expertise en matière de sécurisation des réseaux de messagerie instantanée, IMLogic intéresse aussi Symantec pour des brevet en attente de validation qui touche la protection en temps réel, et qui reposent, paraît-il, sur une technologie innovante, indépendante des habituelles signatures, ou bribes de codes, qu’utilisent les programmes concurrents.

Symantec intégrera les produits d’IMLogic, et notamment IMLinkage, dans sa suite de sécurité Symantec Mail Security 8000, et continuera de le proposer de manière indépendante aux fabricants de matériel informatique ; en outre, les fonctions d’archivage et d’audit des produits d’IMLogic trouveront naturellement leur place au sein de solutions telles que Veritas Enterprise Vault.

Etant donné la montée en puissance des menaces liées à l’usage des messageries instantanées, et le peu de réponses que pouvait y apporter Symantec jusque là (à chacun sa spécialité, après tout), il était naturel que le principal éditeur de solutions de sécurité informatique mondial agrandisse son cheptel. C’est désormais chose faite.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]