Symantec : accord avec le fisc américain

Le par  |  6 commentaire(s)
Symantec logo

Petit à petit, Symantec commence à mettre de l'ordre dans ses comptes et tente d'assainir sa situation financière même si la tâche s'annonce difficile.

Symantec logoPetit à petit, Symantec commence à mettre de l'ordre dans ses comptes et tente d'assainir sa situation financière même si la tâche s'annonce difficile.


Pour 2003-2004, d'accord ...
En avril dernier, suite à un audit interne, l' Internal Revenue Service ( équivalent de notre Trésor Public ) s'était aperçu de quelques erreurs comptables de Symantec concernant les années 2003 et 2004. Pour l' IRS, l'éditeur de solutions logicielles de sécurité avait en effet sous-évalué des transferts de propriété intellectuelle faits à sa filiale établie en Irlande. Une bourde occasionnant des arriérés d'impôts de 100 millions de dollars.

Vendredi, l'éditeur de Norton a fait savoir qu'il était parvenu à un accord de principe avec l' IRS et déboursera finalement 36 millions de dollars pour s'acquitter de ses dettes. Une somme qui sera retenue sur les revenus engrangés au premier trimestre fiscal, c'est-à-dire à la fin du mois de juin.


... mais pour 2000-2001 '
Cependant les déboires de Symantec avec l'administration fiscale américaine ne sont pas terminés pour autant et l'affaire Veritas court toujours. Ce spécialiste de la sauvegarde informatique, racheté par Symantec en 2005, se serait livré aux mêmes types de jeux irlandais durant la période 2000-2001 ( voir notre actualité ). Mais là, le montant des arriérés s'élève à 900 millions de dollars, sans compter les intérêts et autres pénalités.

Des problèmes d'impôts qui n'altèrent pas " la liberté de penser " de Symantec, notamment lorsqu'il s'agit de critiquer et attaquer en justice Microsoft.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #112862
Symantec compte peut-être gagner des sous de M$ pour payer ses impôts ' <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #112868
Il faut quand même savoir quelques petites choses à propos du systeme fiscale américain. Il est nettement moins contraignant que le notre et ponctionne également beaucoup moins, que ça soit aux entreprises ou aux particuliers.
Mais, même si nos controleurs des impôts ne sont pas des amateurs, c'est peace and love à côté des agents de l'IRS.
Quand vous êtes dans le colimateur du FISC américain, c'est quasiment impossible de s'en sortir.
Donc, bonne chance à Symantec !
Le #112869
Il faut quand même savoir quelques petites choses à propos du systeme fiscale américain. Il est nettement moins contraignant que le notre et ponctionne également beaucoup moins, que ça soit aux entreprises ou aux particuliers.
Mais, même si nos controleurs des impôts ne sont pas des amateurs, c'est peace and love à côté des agents de l'IRS.
Quand vous êtes dans le colimateur du FISC américain, c'est quasiment impossible de s'en sortir.
Donc, bonne chance à Symantec !
Le #112883
Bon ensuite une boite grosse comme ça devrait être au clair sur ses impôts... Sinon ça craint un peu pour sa crédibilité économique.
Le #112889
lol ils ont 100M d'arriérés d'impôt et il ne paye que 36M est c'est bon. Et ben, je me demande si l'IRS est aussi conciliant avec les particuliers que les grosse boite commercial
Le #112925
36 ou 100 millions : Quoi qu'il en soit, ce sont les clients qui paieront la note !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]