Informatique : secteur privilégiant le CDI

Le par  |  11 commentaire(s)
Ordinateur

Syntec Informatique, le syndicat des professionnels de l'informatique, vient de présenter quelques chiffres concernant le secteur.

Syntec IOrdinateurnformatique, le syndicat des professionnels de l'informatique, vient de présenter quelques chiffres concernant le secteur. Ces derniers sont tirés d'un audit réalisé en mars dernier, auprès de 108 entreprises regroupant au total 85.301 salariés.

Le secteur n'est donc pas " précarisé ", il suffit " juste " d'avoir le profil recherché et le bagage qui va avec. Quoique...


Une grande majorité de CDI.
  • 2004 : 96% de CDI / 3,8%  de CDD
  • 2005 : 97% de CDI / 1,96% de CDD / CNE 0,03%
  • 2006 : 84% de CDI / 14% de CDD


Profil de l'employé dans l'informatique : un homme cadre âgé entre 30 et 40 ans

  • 80% de cadres et 20% de ETAM ( Employé, techniciens et agents de maître )
  • 73% d'hommes et 27% de femmes
  • 26% ont moins de 30 ans, 39% ont entre 30 et 40 ans, 24% entre 40 et 50 ans et enfin 10,5% entre 50 et 60 ans.


Mais pourquoi tant de CDI dans le contexte actuel '

Anne Vaisbroit, déléguée aux sociales au Syntec, s'explique ainsi auprès de nos confrères de ZDNet  : " Historiquement, le secteur a toujours eu recours plutôt aux CDI car il n'y a pas d'activité saisonnière. Le recours aux CDD, plus cher avec sa prime de précarité de 10%, n'est donc pas pertinent. Elles ( ndrl : les entreprises ) mettent de plus en plus en place un parcours professionnel, c'est-à-dire un plan de carrière pour leurs employés, intégrant notamment de la formation. "

La responsable ajoute aussi que la peine à trouver certains profils poussent à proposer des CDI, offres bien plus attrayantes pour le chercheur d'emploi. D'autre part, elle indique que le CPE n'aurait pas été un atout pour ce secteur qui éprouve quelques difficultés en terme de profil. Un retrait qui n'a donc aucun impact pour le secteur.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #106362
attention:
oui ça recrute, mais pas partout
seul 2 grandes villes en France
Grenoble et Paris (écoles obligent)
En province c'est completement mort, circulez, y'a rien à voir.
pour ce qui est des 27 % des femmes, j'y crois pas une seconde, ou alors si ils englobent le secretariat dans les stats
Le #106370
Les affirmations qui ne sont pas prouvées ne servent à rien.

Je suis sur Lyon, et l'ingenerie informatique recrute. Des profils spécifiques, mais ça recrute. Sans compter le turn-over entre SSII.

Et on parle d'ingenerie là. Et moi je pense que 27% de femmes, c'est la vérité. Dans ma boite (SSII) ou dans celles des clients, il y a effectivement environ 25% de femmes ingenieurs en informatique.

Les clichés ont la vie dure...
Le #106371
@bigjo : Non, il n'y a pas que Grenoble et Paris; tu peux déjà y ajouter Rennes (j'y vis et j'y bosse dans une "grosse" SSII) et certainement d'autres villes. Et la SSII dont je parle a embauché autour de 100 personnes en 18 mois et elle continue sa croissance. Et les femmes cadres font parties des embauchés; les 27% ne sont pas déconnants.
Le #106390
depuis le temps que je le disais que le CPE ne servirait pas dans mon futur secteur.
c'est assez logique, en info on ne peut pas se permettre de changer d'équipe qui travaille sur un programme, cela réduirait encore plus la prodictivité.
Le #106393
De toute façon, c'est tellemmmmmment CON ce que l'on nous demande de faire, que je préfère ne pas être lié à un employeur pour la vie !
Et puis de conneries en conneries, l'on fini par avoir de l'expérience. C'est fou ce que l'on peut débusquer comme idioties dans les systèmes des entreprises ! J'ai même rencontrer un chef d'enreprise qui ne savait pas que dans un réseau, l'on pouvait accéder aux fichiers d'une utilisateur sur un autre poste que celui qui les avait créer ! Il était à la tête d'un réseau de 30 postes, agè de moins de 40 ans ! Sa gueule quand je lui ai fait la démo !
Alors des charlots de la sorte, qui doivent leur fauteuil au Loto ou à Papa, moins j'en rencontre et plus je progresse !
Le #106410
ericle >tu géneralises un peu beaucoup quand même, tous les employeurs ne sont pas des abrutis finis.
Au fait tu es independant ' tu comptes employer un jour '
Le #106464

Mais pourquoi tant de CDI dans le contexte actuel '



Travaillant en SSII, j'ai des réponses qui me semblent un peu plus réalistes que celles de "madame la déléguée aux sociales du Syntec".

Une SSII n'a pas besoin de recourir au CDD pour être flexible et peut se débarrasser d'un employé en "CDI Syntec" à peu près quant elle le veut :

Quelques méthodes très classiques : on vous balance sur une mission complètement inintéressante et de préférence à 2h30 de chez vous ... ou on vous laisse moisir en inter contrat et si par malheur vous refuser une mission (pour le motif ci dessus par exemple) c'est la faute professionnelle ... et je parle même pas des CDI bidons avec la période d'essai systématiquement reconduite au bout de 3 mois (sans aucun motif valable) et arrivé à 6 mois c'est "au revoir monsieur" (ou comment déclarer au fisc un CDI au lieu d'un CDD de 6 mois beaucoup plus taxé)

De plus, quand j'entend parler de "plan de carrière pour des employés en SSII", là c'est la crise de rire : quel plan de carrière peut on prévoir dans des SSII connues de tous pour leur turn-over monstrueux '
Le #106485
Je confirme les propos de alig2248
(je travaille moi aussi dans une SSII )
les SSII peuvent faire des CDI, elles licencient comme elle veulent quand elles veulent. La methode la plus courante est la mission à petaochnok pour le collaborateur et vu la clause de mobilite des contrats , tout refus peut entrainer un licenciement de type faute grave pour refus de mission ou de mutation.Ce systeme est couramment utilisé dans le période economiques difficiles ou avec les salariés difficiles à placer chez les clients ,en limite d'age (+40 ans), ou non formés aux technos du marché. Cela permet au SSII d'embaucher des jeunes moins chers, plus maleables, plus mobiles. Les différentes institution sensées protéger le salariés ne veulent ou ne peuvent rien faire (inspecteur du travail, etc...). Donc faut arreter de propager des infos qui laisseraient à penser que les SSII ce sont des gentilles société pleines de responsables gentils et compétents font le bonheur de gens avec des CDI bidons. les SSII surnommés les "marchand de viandes" pour ceux qui connaissent la réalité vue de l'intérieur, ne sont que la vitrines des entreprises 'de services' europeennes du monde de demain. emplois de + en + sous-payés, asservissement et contraintes qui se maximisent pour les salariés.
(n'oublions pas que le mot 'service' à la meme racine que 'servage'.)
Le #106506
Normal car avec un CNE le départ du salarié pendant 2 ans c'est aussi facile que pour l'employeur de le virer, et sans motif à donner non plus pour le salarié
Le problème c'est que dans les boîtes de moins de 20 salariés il y a souvent un apprentissage asser long et le salarié peux tirer sa révérence pendant les deux ans pour se vendre plus cher ailleurs
L'insécurité n'est pas que pour les salariés
Sans compter qu'il y a déjà de nombreux procès aux Prud-Hommes et même au pénal pour licenciement abusif et les juges donnent raison aux salariés
Pourquoi ' parce que en matière de droit Français licencier sans donner de motif est considéré comme "abus de droit" et la loi Européenne sur le travail impose une procédure de licenciement qui impose un délai et la possibilité aux salariés de se défendre
Le Code du Travail (non modifé à ce jour) dis la même chose
C'est pourquoi de plus en plus d'avocats recommandent à leurs Clients empmloyeurs d'appliquer la procédure de licenciement prévue au Code du Travail
Comment en est-on arrivé là ' tout simplement parce que le Gouvernement est passé en force et n'a pas respecté certaines lois Françaises et de la CE
Le CNE va mourir petit à petit
Le #106790
Je ne me reconnais pas du tout dans ces stats. :s ->

24 ans, en CNE, ETAM, mal payé et précaire... ou la lourde impression que pour bien vivre du métier de développeur, il faut vivre en Ile de France... sans façons.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]