Une taxe rien que pour les blogueurs

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Le Monde
Skyblog 12 millions

Certains vont peut-être devoir mettre la main à la poche s'ils veulent continuer à entretenir leur blogue. Si si...

Skyblog 12 millionsÀ la recherche de nouvelles rentrées d'argent pour rendre leur ville plus attractive pour les entreprises, deux membres du conseil municipal de la ville de Philadelphie, aux États-Unis, ont envisagé plusieurs pistes, dont celle de taxer les détenteurs d'un blogue. Selon eux, tout blogue se trouve être une source potentielle de revenus grâce à l'usage de la publicité en ligne et doit par conséquent pouvoir être taxé.

Si ce projet présenté en juin dernier est validé en tant que tel lorsqu'il fera l'objet d'un vote au mois de septembre prochain, tout habitant de Philadelphie détenteur d'un blogue, que ce dernier soit privé ou à usage professionnel, devra s'acquitter d'une taxe de 50 dollars, soit près de 40 euros, pour une année ou de 300 dollars, soit environ 240 euros, s'il opte pour une licence à vie.

Reste que le concept est loin de faire l'unanimité au sein de la communauté des blogueurs. L'un d'eux, qui anime un blogue musical, a du mal à digérer l'idée de payer une telle taxe pour avoir grapillé 11 dollars, soit moins de 9 euros, en l'espace de deux ans.

Sans commentaire...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #680181
Pas sur que ce soit les blogueurs qui se font le plus d'argent sur le net...

Par contre les sites de rencontres qui arnaquent les gens et qui en plus font leur pub à la télé, ça les gène pas du tout.
Le #680191
Sachant que c'est la ville de Philadelphie, il suffit que ce soit hébergé dans une autre ville pour que le problème soit résolus.

Sans compter ceux qui ont leur propre serveur.

Encore une connerie qui finira au fond du trou.
Le #680211
Pas sûr que ça soit un problème de "lieu d'hébergement du blog" puisqu'il est dit dans la news "tout habitant de Philadelphie détenteur d'un blogue", donc que le blog soit hébergé à Philadelphie ou en Chine, ce qui les intéressent ce sont les habitants de Philadelphie détenteurs d'un blog.

Là où je vois une grosse difficulté venir, c'est comment savoir que tel ou tel blog est détenu par un habitant de Philadelphie ou pas? Ils vont les tracer grâce à leur adresse IP ? humhum...
Le #680261
Bas on avait entendu qu'il faudrait bientôt donner nos vraies coordonnées lors de notre inscription à un blog pour nous retrouver en cas de commentaire qui ne plait pas donc dans ce cas là ça concernera aussi le blogueur, bientôt la puce sous la peau comme les chiens...
Le #680271
Et puis comment definir un blog, un utilisateur experimenté peut très bien faire un simili-blog s'il s'y connait en php.
Il restera plus qu'a trouver un hebergeur gratuit (ce qui est pas bien dur) et de l'installer dessus.

Rien n'empeche non plus quelqu'un de créé des blog tout fait (comme phpbb pour les forums) et de les distribuer/vendre sur le net, ca reviendrait quand meme moins cher que leur truc.
Le #680281
Donc en fait, il ne sera plus possible d'avoir un blog gratuit?


Si j'ai bien capté, ca veut dire que les petits de 12 ans qui ont leur blog vont devoir payer, mais blague.

Ils vont tous fermer les blog. Et si la pratique se généralise, ca sera la fin des blog tout simplement.


"À la recherche de nouvelles rentrées d'argent pour rendre leur ville plus attractive pour les entreprises"

Donc on taxe les pauvres privés pour donner de l'argents aux riches entreprises....
Le #680311
C'est ça le capitalisme
Le #680321
La liberté d'expression taxée !
Sachez que ça été envisagé en France par notre bon gouvernement ! (C'est d'ailleurs aussi pour ça qu'ils n'aiment pas l'anonymat sur internet)
Tiens y'a pas de blogs anonyme aux US ?
Le #680341
On voit de plus en plus qu'on n'est pas en démocratie, mais en dictature.

Tant qu'il était impossible à un particulier de toucher un public massif (trop cher de publier un journal papier), ils avaient des trémolos dans la voix en parlant de liberté d'expression. On leur aurait presque donné le bon Dieu sans confession.

Dès qu'on a pu le faire, on a pu voir le vrai visage de notre soi-disante démocratie (ie. une dictature. Soft, ok, mais dictature quand même).
Le #680351
C'est complètement débile, soit tout-à-fait caractéristique des politiques municipaux en général...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]