TCL Multimedia restructure ses activités en Europe

Le par  |  1 commentaire(s)
TCL logo

Le continent européen en première ligneTCL Multimedia, dont la maison mère TCL est l'une des premières entreprises chinoises, de plus en plus nombreuses, à tenter l'aventure à l'étranger, a l'intention de relancer son activité en Europe sous une nouvelle forme.

Le continent européen en première ligne
TCL Multimedia, dont la maison mère TCL est l'une des premières entreprises chinoises, de plus en plus nombreuses, à tenter l'aventure à l'étranger, a l'intention de relancer son activité en Europe sous une nouvelle forme. D'ici là, elle compte fermer les activités ventes et marketing de sa division TTE Europe SAS pour les produits TV au plus tard fin octobre ou courant novembre.

La société, qui ne s'attend pas en revanche à ce que ses activités en Amérique du Nord et en Chine soient affectées par la restructuration, précise dans un communiqué que son chiffre d'affaires mondial devrait décliner en 2007 mais rebondir en 2008, grâce au lancement en Europe d'un nouveau modèle économique qui lui permettra de casser ses coûts opérationnels.


Un accord avec Thomson pour conserver l'usine d'Angers
Le groupe Thomson a annoncé de son côté avoir trouvé un accord avec TCL Multimedia pour faciliter l'évolution de TTE en Europe et maintenir une charge d'activité sur l'usine Thomson d'Angers, en France.

Six unités de ventes de TTE Europe en République tchèque, Allemagne, Hongrie, Italie, Espagne et Suède seront à leur tour restructurées ultérieurement, a poursuivi TCL Multimédia, sans plus de précisions.

Il s'agit aussi d'une réorientation stratégique pour cette société qui a en revanche l'intention de développer son activité OEM en Europe. La majorité des services de support sont en fait basés à Hong Kong et dans le reste de la Chine. TCL multimédia pourra aussi continuer d'utiliser la marque Thomson en Europe pour les deux prochaines années sans acquitter de royalties.


L'impact financier des restructurations : 45 millions d'euros de perte
Analystes et dirigeants du secteur ont vu dans les efforts de la maison mère de TCL de bâtir une entreprise d'échelle mondiale - en achetant par exemple des activités de téléphonie cellulaire à Thomson et Alcatel - la preuve de la volonté croissante des sociétés chinoises de partir désormais à la conquête des marchés mondiaux, sans plus se contenter seulement de la Chine.

Mais TCL Multimedia a concédé, dans son communiqué, que la faiblesse de la performance de son activité européenne s'était traduite dans cette zone géographique par une perte sur investissement significative, estimée à 203 millions d'euros accumulés fin septembre.

Les coûts de restructuration sont évalués quant à eux à 45 millions d'euros environ au titre des suppressions d'emplois. Le chiffre d'affaires des opérations européennes de TCL Multimedia s'est monté à 328 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2006, soit 15% du chiffre total du groupe. L'activité a accusé une perte nette de 159 millions d'euros, tandis que le résultat net à l'échelle du groupe a traduit un déficit de 1,52 milliard de dollars de Hong Kong (soit 195 millions de dollars ou 154 millions d'euros).
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #140299
Ils se plantent quand même comme il faut les Chinois !

Sont pas invincibles, sauf pour entortiller des fils de cuivre sur un ferrite par un prisonnier de droit commun mourrant de faim !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]