Tecmo : des enregistrements compromettants pour le président

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Kotaku
tomonobu-itagaki

Le procès des ex-employés de Tecmo contre leur employeur poursuit son cours, et le second tour des plaidoiries a vu l'apparition d'un contrat et d'une bande magnétique qui pourraient discréditer l'actuel président de Tecmo, Yoshimi Yasuda.

tomonobu itagakiIl était triste d'en arriver là, mais Tomonobu Itagaki et sa Team Ninja ne veulent pas en démordre. Et cela est d'autant plus vrai avec l'apport de nouveaux éléments qui pourraient jouer en leur faveur. En effet, et avec l'affidavit (serments écrits) du producteur de Ninja Gaiden II Yoshifuru Okamoto, Itagaki a mis en évidence un contrat datant de 2005, qui définit fort bien les termes liés aux bonus non-reçus liés à Dead Or Alive 4.

Mais ce n'est pas tout, car l'homme aux lunettes les plus noires du jeu vidéo a sorti de sa poche un enregistrement du président de Tecmo, Yoshimi Yasuda.


666, ou le diable en bikini
Kotaku a été en mesure d'obtenir des copies du contrat et de l'enregistrement, pour que les évènements nous apparaissent plus clair. Le contrat, daté du 4 mars 2005, fait donc état "d'incitations spéciales" concernant Dead Or Alive 4. Plus concrètement, ces bonus, proposés par l'ancien responsable de Tecmo, auraient vu tous les employés recevoir chacun une part des bénéfices des ventes d'un jeu à succès (ici DoA 4) .

La plus grande part des bénéfices devant revenir à la direction des employés. Et dans ce contrat, il est donc clairement stipulé qu'Itagaki aurait du percevoir 6,66% (ça ne s'invente pas) des profits réalisés dans le cadre du projet.

Le 22 janvier 2008, Okamoto, las de se faire insulter "d'idiot", de se faire dire qu'il n'est "pas bon" et n'ayant "pas de classe", décide d'enregistrer une conversation avec le président de Tecmo, Yoshimi Yasuda, auteur des compliments énoncés plus haut. Ce qu'il en ressort, c'est que Yasuda admet l'existence des bonus, mais que ceux-ci ont été approuvés par le conseil d'administration avant qu'il ne prenne la tête de Tecmo.

Plus intéressant encore, Yasuda explique que les "incitations spéciales" ont été discutées et mises en place par un ringi (sorte d'entreprise japonaise d'homologation). Cela va à l'encontre de ses propres déclarations, où il affirmait que la décision avait été prise par l'ancien président et lui-seul.

Yoshimi Yasuda aurait par ailleurs qualifié Itagaki de "pique-sou", ce qu'il a nié au tribunal. Itagaki déclare que cet enregistrement n'est qu'une petite partie des preuves dont il dispose.

"Je suis prêt à révéler cet élément de preuve si le besoin s'en fait sentir, dans l'intérêt d'une plus grande justice."

Suite au prochain épisode...
Complément d'information
  • Itagaki/Tecmo : la hache de guerre enterrée ?
    Apparemment, le créateur de Dead or Alive et Ninja Gaiden viendrait de se réconcilier avec Tecmo, qu'il avait précédemment poursuivi en justice pour des bonus non payés. Un accord aurait en effet été trouvé entre les deux parties, ...
  • La réponse de Tecmo à Itagaki
    La riposte ne s'est pas faite attendre. Tomonobu Itagaki a claqué la porte de chez Tecmo, qui s'exprime dans un communiqué au sujet de cette surprenante annonce.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]