Bande 700 MHz : alimenter la 4G est bien beau mais pas sur le dos de la TNT

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Les Echos
Antennes-4g

Le secteur audiovisuel tire de nouveau la sonnette d'alarme concernant l'abandon de la bande 700 MHz au profit des opérateurs mobiles en alertant sur le risque d'interférences entre les communications mobiles à très haut débit et la diffusion de la TNT.

L'objection avait déjà été signalée quand le gouvernement avait montré les signes d'une volonté de redistribuer très rapidement une partie des fréquences de la bande 700 MHz consacrée à la diffusion audiovisuelle vers les opérateurs mobiles afin qu'ils puissent accélérer le déploiement du très haut débit mobile.

Si le projet d'une enchère pour ces fréquences dès 2016, et qui pourrait rapporter jusqu'à 3,5 milliards d'euros à l'Etat français, progresse lentement mais sûrement, un rapport adressé à la Commission européenne a récemment suggéré la programmation d'un transfert des fréquences de l'audiovisuel vers les télécoms d'ici 2020.

Antennes-4g Or le secteur audiovisuel fait valoir que s'il n'est pas contre le principe de ce deuxième dividende numérique ( le premier avait concerné la bande 800 MHz), il lui faut du temps pour développer les technologies alternatives qui lui permettront de se passer de cette précieuse bande offrant une bonne pénétration dans les bâtiments.

Et pour appuyer leurs revendications, les acteurs du secteur n'hésitent pas à brandir le risque de problèmes techniques graves comme des problèmes d'interférences entre diffusion TNT et réseaux mobiles 4G et 5G ces prochaines années.

Le journal Les Echos indique que plusieurs diffuseurs ont adressé un courrier cette semaine au premier ministre Manuel Valls à propos des contraintes que va connaître le secteur de la TNT, entre impossibilité de créer de nouvelles chaînes et difficultés pour améliorer les flux des chaînes existantes (migration vers la haute définition), alors que le gouvernement doit valider de nouvelles décisions importantes.

Avec un spectre amoindri, les diffuseurs ont besoin de meilleures technologies de diffusion et de compression des flux qui doivent encore être validées comme technologies de référence, sans quoi le secteur n'aura plus de possibilités d'évolution.

Cette crainte est amplifiée par la proposition de l'ANFR de réorganiser le secteur de la TNT sur cinq multiplexes, au lieu de huit actuellement. Par ailleurs, note les Echos, un changement de socle technologique pour la TNT n'est pas sans lourdes conséquences puisque les consommateurs devront une nouvelle fois se rééquiper en décodeurs et matériels compatibles avec les nouvelles normes...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1808495
Du TNT, ça, ça saute en tabarouette...
Le #1808501
Pour avoir plus de chaîne de télé? non merci... A la limite c'est l'inverse qu'il faut faire.
Le #1808504
La seule chose qu'il faut retenir c'est la précipitation dans les démarches du gouvernement français qui ne voit que son intérêt : essayer de récupérer des milliards sans se préoccuper outre mesure des conséquences d'une décision prématurée.
Le #1808549
Comme d'hab on agit avant de réfléchir. Vraiment des branquignoles se gouvernent.
Le #1808552
le gouvernement cherche juste de l'agent. Donc vente de fréquences . C bien plus rentable que de les attribuer à la tnt
Le #1808635
Si je comprends bien tous veulent se faire du fric sans investir.
Le #1808662
jeanlucesi a écrit :

Si je comprends bien tous veulent se faire du fric sans investir.


Ou profiter des installations existantes pour s'enrichir !
Le #1808952
si on comprend bien, le changement ca vient apres le "plein les poches a court terme"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]