Dumping chinois dans les télécoms : l'Europe hésite à attaquer

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
Europe-commission

Malgré les preuves rassemblées, l'Europe peut-elle lancer une procédure pour dumping contre les équipementiers chinois dans une période de fragilité économique et alors que ces derniers sont maintenant intégrés dans les économies européennes ?

Cela fait plus d'un an et demi que le régulateur européen rassemble des éléments prouvant que les équipementiers télécoms chinois s'adonnent au dumping de leur produits pour gagner rapidement des parts de marché et écraser la concurrence.

Parti d'une plainte (annulée depuis) concernant les prix cassés de modems 3G des équipementiers Huawei et ZTE, qui contrôle plus de 80% du marché en Europe, l'examen des éléments rassemblés suggère que les acteurs chinois ont vendu leurs produits à des tarifs 35% plus bas que leur valeur réelle, selon le Wall Street Journal, avec le soutien du gouvernement chinois et de banques ouvrant d'importantes lignes de crédit.

Pendant que ZTE vient d'obtenir de la China Development Bank une seconde énorme ligne de crédit de plusieurs milliards de dollars ( après une première en 2009 ), les équipementiers européens Alcatel-Lucent et Nokia Siemens Networks bataillent pour survivre à coups de plans sociaux et de réorganisations.

Mais maintenant que les bases pour lancer une procédure sont suffisamment solides, la Commission européenne hésiterait à donner une suite et à attaquer directement les équipementiers, au risque de compliquer les relations économiques avec ce partenaire indispensable qu'est la Chine.


Des principes à la réalité
Europe logo pro D'un autre côté, sans une action correctrice et surtout protectrice, les sociétés européennes seront inéluctablement poussées vers une sortie rapide du marché. Problème, aucun des acteurs européens n'a formellement déposé de requête auprès de la Commission européenne de crainte de voir leurs activités en Chine freinées.

Si la Commission européenne devait lancer une procédure, ce serait sans plaignant officiel et de son propre chef, constituant une première que le gouvernement chinois aurait tout loisir de considérer comme une initiative hostile de principe à son égard, sans réelle justification, et de retourner la situation à son avantage.

Il y a enfin le fait qu'une procédure contre les équipementiers pourrait avoir des conséquences allant bien au-delà de la seule question du dumping. L'Europe a largement accueilli depuis des années les équipementiers chinois qui y ont installé des centres de recherche et noué des liens forts avec les entreprises européens, et contribuent à générer des emplois et de la croissance dans le secteur, constituant des ensembles fixant d'autres entreprises high-tech dans le paysage économique européen.

Autant dire qu'il existe de nombreux moyens de pression qui réduiraient à néant les effets d'une plainte pour dumping, voire pourraient contribuer à affaiblir encore le secteur par effet domino.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1112032
Du moment que l'on ne touche pas à leurs petits sous les élus Européens n'ont non rien à faire du dumping.
Non seulement ils sont lâches mais en plus ils sont incompétents.
Le #1112152
"les acteurs européens ont vendu leurs produits avec le soutien des autorités européennes et de banques ouvrant d'importantes lignes de crédit.", c'est marrant, on n'y croit pas dans ce sens la. Comme quoi, le mode d'emploi ne suffit pas mais ça doit être un problème de traduction.
Le #1112302
De plus c'est se tirer une balle dans le pied
Surtout pour d'autres entreprises françaises installé en Chine (fabrication, conception....).
Une info qui fais une fois de plus plouf...

L'euro institué par les gros cochons des élites à été mis en place seulement pour enrichir les plus gros et tué la concurrence venant PME-PMI et écraser les citoyens pour renflouer les banques et jouer avec leur argent en bourse pour remplir leur poches, l'euro est un cycle sans fin.

Le #1114762
Du dumping, mais aussi de la copie à toute les sauce :

http://www.kapsch.net/kcc/EVENTS/Railway-Telecommunications/Find-the-differences

Edifiant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]