Télécoms et emploi : Jean-Ludovic Silicani (Arcep) se défend

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Les Echos
Arcep logo new

De nouveau attaquée sur sa gestion du secteur télécom, l'Arcep, par la voix de son président Jean-Ludovic Silicani, défend son bilan et réfute les critiques sur des décisions top tournées vers le jeu de la concurrence et pas assez sur l'emploi.

Depuis le début de l'année ( et l'arrivée de Free Mobile ), l'Arcep, régulateur des télécommunications en France, est soumise à des critiques régulières sur ses méthodes de contrôle des réseaux ( elle a vérifié deux fois la couverture de Free en quelques mois ), sa gestion de l'attribution de la quatrième licence 4G ( aux conditions jugées trop favorables au nouvel entrant par les acteurs en place ) ou désormais l'orientation de ses régulations, que le nouveau gouvernement semble trouver pas assez tourné vers la préservation de l'emploi dans le secteur.

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a même évoqué l'hypothèse d'une redéfinition des missions du régulateur qui agit en tant qu'autorité indépendante. A l'occasion des Assises du Très Haut Débit, à Paris, Jean-Ludovic Silicani, président de l'Arcep, a contré les attaques : " on ne peut pas accuser les régulateurs européens des télécommunications d'être obsédés par la concurrence ", a-t-il indiqué, mettant en avant le fait que les régulations ont permis l'investissement dans les réseaux, ce qui en retour a permis la création de nombreux emplois, et qui plus est essentiellement localisés.


La diversité des opérateurs évite les monopoles
Arcep logo new Contrant les critiques sur un trop grand nombre d'opérateurs en Europe et sur les effets de la régulation, qui aboutiraient à l'affaiblissement des acteurs avec le risque de les voir rachetés à prix cassé par des opérateurs étrangers, Jean-Ludovic Silicani évoque le contre-exemple des Etats-Unis et des effets de la consolidation du marché des télécoms qui y a détruit " 400 000 emplois " en dix ans pendant que quelques acteurs ont pris un poids considérable, sans pour autant proposer des prix si attractifs pour les consommateurs.

Sans doute agacé par les attaques martelées des opérateurs, il a appelé les acteurs à prendre un peu de hauteur et d'arrêter de faire semblant de ne pas comprendre, ou de détourner l'attention par des arguments fallacieux, le risque de formation de monopoles fonctionnant non pas sur l'innovation mais sur la rente.

La pique s'adresse à Stéphane Richard, PDG de France Télécom - Orange, qui a à plusieurs reprises critiqué les vingt dernières années de régulation, estimant qu'elles n'avaient servi à rien sinon à entraver la croissance des opérateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #986081
pour un fois il y en a un qui à des c.... pour critiquer la politique des gros sous et de l'entente tacite entre les 3 goinfres de la téléphonie.
Anonyme
Le #986091
Quid des tests de l'arcep ?

Je garde en tête l'exemple d'un comparatif (lu sur ce site ya qq annees) des débits internet mobiles à l époque ou Bouygues n'avait pas encore deployé la 3G .... versus SFR et Orange en 3G .... On compare rien du tout....

Quid de l'ARCEP et les emplois...?

Dans le même esprit à mon sens... libre à eux de mettre en place des regles sur l'achat des licences (3G, 4G...) avec un prix fonction du nombre d'emploi généré/conservé en France .... enfin c'est qu'une idee en 30s et je travaille pas pour l'ARCEP.....et je n'ai pas fait 10 ans d'etude...
J'ai un peu le sentiment qu'ils prennent des decisions à la va vite ..."Il faut faire baisser les telecoms....OK On lance la patate chaude, on verra ensuite..." ->On est deja a 1000 emplois en moins je crois (pas besoin de faire math sup pour s'attendre à ca , fallait fixer des regles pour tous - Delocalisation ou non : voici une difference de prix)

Enfin, a mon sens c'est une vaste supercherie , par contre tres competent pour vendre des licences.....(le cheque a l'ordre de l'etat svp!!!!)


Le #986231
Bravo à l'ARCEP et à Jean-Ludovic Silicani !

Tous les français qui ont vu une baisse de leur facture suite à l'arrivée de Free vous soutiennent. Les Pauvres contre les Richards.

Anonyme
Le #987121
billgatesanonym a écrit :

Bravo à l'ARCEP et à Jean-Ludovic Silicani !

Tous les français qui ont vu une baisse de leur facture suite à l'arrivée de Free vous soutiennent. Les Pauvres contre les Richards.


Je suis chez Free aussi mais je ne partage pas ton avis.

Ma vision des choses, c'est une analogie exagérée mais j'assume:
- On a sous traité le textile à l'etranger....On compte encore des milliers de chomeurs
- On a sous traité l'assemblage des voitures à l'etranger....On compte encore des milliers de chomeurs (logan c'est pas cher mais ce ne donnera pas du boulot à ta famille ni à la mienne)
- Les 3 operateurs vont sous traités à l'etranger le service client (à l'image de free)....On va compter encore des milliers de chomeurs

Oui certes, on paye tous moins cher, mais aurons nous demain encore tous du boulot pour payer des abos a pas cher?!!! Bravo l'artiste, t'as tout compris.

Continuons à scier la branche sur laquelle nous sommes assis...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]