Télécoms : réunion positive entre gouvernement et opérateurs mobiles

Le par  |  6 commentaire(s) Source : AFP
Redressement productif

Opérateurs télécom et gouvernement se sont rencontrés ce matin pour discuter des difficultés du secteur et envisager des mesures permettant de stabiliser les emplois.

Comme prévu, gouvernement et opérateurs télécom ont discuté ce matin de l'évolution du secteur et des difficultés rencontrées depuis l'arrivée de Free Mobile, après les annonces de plans de départs volontaires et de réduction des coûts chez plusieurs opérateurs.

Au terme de deux heures de réunion, les deux camps ont affiché leur satisfaction, indiquant avoir pu discuter des préoccupations économiques et sociales du moment et ne pas avoir rencontré de points de désaccord majeurs.

A l'AFP, Stéphane Roussel, le nouveau PDG de SFR, a souligné que tout le monde était prêt à faire des efforts, " si on nous donne les moyens économiques. Nous avons étudié la possibilité de trouver des solutions industrielles à moyen terme " en indiquant cependant que les relocalisations ne peuvent se faire sans des garanties sur l'aspect économique du secteur.

Redressement productif La relocalisation des centres d'appel n'est donc pas un sujet tabou, mais il faudra sans doute que le gouvernement donne en échange des garanties. Sur un assouplissement de la régulation, par exemple, l'AFP reprenant les propos d'un responsable télécom suggérant qu' "il faut qu'il y ait un rééquilibrage, le consommateur a été beaucoup favorisé et il faudrait revenir à un état des lieux plus normal, au fait que les télécoms ne soient plus une exception de ce point de vue. "


Le consommateur trop privilégié dans les télécoms ?
Les déclarations vont dans le sens de celles du gouvernement se demandant si la régulation du secteur n'est pas allée trop loin et n'a pas exacerbé à outrance le jeu de la concurrence. Mais elle laisse aussi le curieux sentiment que le consommateur est présenté comme celui qui a profité de la situation ces dernières années et qu'il est temps de fermer les vannes.

C'est oublier un peu vite avec quelle frénésie un grand nombre de clients mobiles ont quitté leur opérateur en début d'année et la violence des commentaires envers les opérateurs historiques qui a accompagné cette migration d'une ampleur inédite, justement accusés d'avoir été les profiteurs.

Certaines mesures seraient donc en passe d'être abolies, comme les dispositions de la loi Chatel sur la gratuité des temps d'attente pour les lignes d'assistance technique ou le remboursement d'un quart seulement de la somme due lors d'engagements de 24 mois résiliés au bout de 12 mois. Toujours du côté des hotlines, un service premium pourrait être mis en place pour un accès plus direct à l'assistance. A ce titre, on peut comprendre que les opérateurs aient trouvé la réunion " fructueuse ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #989931
Bon ils se sont tous mis d'accord pour augmenter les tarifs, changer la loi qui protège les consommateur, se partager 2 milliards de bénéfices et pleurer tous ensemble dans les médias pour faire passer les plans de licenciement massif !
Le #989961
Si ce genre de truc s'était passé sous Sarkozy, qu'est-ce qu'on aurait entendu comme "le nain arrange bien ces copains" et autres commentaires réjouissants de socialeux... Quand c'est le PS qui fait passer ça, étonnament ça la ramène moins...
Le #990011
Que se soit la droite ou la gauche les pleureuses on réussis à obtenir ce quelles voulaient : entuber encore les clients.
Le #990131
Tiens nous avons deux mme irma avec leur boule de cristal qui préjuge déjà de ce qui va se passer vous faite donc partis des deux premières pleureuse que vous critiquez ! bien vu !!
depuis le temps que je suis chez mon opérateur (mobile ou adsl) je ne l'ai quasiment jamais appelé pour me faire dépanner que ce soit sur la période payante ou gratuite !
arrentez faire vos chieuse de service
Le #991091
le temps d'attente gratuit?

mais c'est du pipo ce truc!
quand t'appelles la hotline, tu es en attente oui. mais apres quand le hotliner te prend au tel. tu n'es plus considéré comme en attente, et là...paf... il te dit "restez en ligne, je dois verifier quelque chose", evidemment ce temps d'attente là n'est plus protégé, on le paye plein pot. cette méthode se fait partout et systématiquement.

ils ont trouvé comment contourné la loi alors bon ils usent et abusent librement, rien n'a réellement été fait pour ces abus.
Le #994151
a écrit :

le temps d'attente gratuit?>> mais c'est du pipo ce truc!> quand t'appelles la hotline, tu es en attente oui. mais apres quand le hotliner te prend au tel. tu n'es plus considéré comme en attente, et là...paf... il te dit "restez en ligne, je dois verifier quelque chose", evidemment ce temps d'attente là n'est plus protégé, on le paye plein pot. cette méthode se fait partout et systématiquement.>> ils ont trouvé comment contourné la loi alors bon ils usent et abusent librement, rien n'a réellement été fait pour ces abus.


Moi j'ai une technique imparable, dès qu'il a vérifié tes coordonnées téléphoniques et qu'il commence à te essayer de comprendre ton problème, tu raccroches sec !! Dans la minute qui suit, le hotliner te rappelle, c'est infaillible, et là il faut dire "ouf j'ai eu peu car ça a coupé, j'ai pas compris, j'ai cru que j'allais devoir me retaper tout le temps d'attente blablabli...." et voilà comment ton coup de fil ne te coute pas plus d'1 euro !!

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]