Téléphone subventionné : vers quoi se dirigera l'offre de Free Mobile ?

Le par  |  8 commentaire(s) Source : La tribune
free-mobile

On l’attendait avant les grandes vacances, puis finalement pour la rentrée de septembre, mais rien n’est arrivé du côté du mobile subventionné chez Free Mobile. Alors à quoi doit-on s’attendre ?

Cela fait plusieurs mois que les utilisateurs attendent de voir Free Mobile proposer des offres de téléphonie incluant un mobile "subventionné. Une offre qui a toujours été critiquée par Xavier Niel qui la considère comme un "crédit déguisé".

Free Mobile 4G Mais puisque la plainte de l’opérateur contre SFR pour concurrence déloyale a échoué, Free Mobile avait annoncé venir jouer sur le terrain des autres opérateurs et proposer " quelque chose de plus simple et de plus attractif que ce qui se fait aujourd’hui."

Premier coup de canon, une offre lancée au mois de juillet avec Vente Privée qui proposait des forfaits illimités intégrant 6 Go de Data et un smartphone pour 39,99 euros par mois.

Ce à quoi les opérateurs ont rapidement réagi en adaptant les tarifs et la Data de leurs forfaits avec mobile. Mieux encore, aujourd’hui certains opérateurs proposent leur smartphone maison gratuitement avec les forfaits. ( Virgin avec son forfait Telib à 19,99 € ou plus récemment Bouygues avec son Bs 427 compatible 4G proposé à 9,90 € sous condition d’engagement)

Alors en quoi Free Mobile pourrait-il faire mieux que la concurrence qui semble avoir occupé le terrain pendant son absence ?

Pour le cabinet HSBC, Free mobile devrait faire une entrée sur " la même politique de subvention des terminaux de ses concurrents en offrant 33% de réduction sur le prix du forfait.". Une hypothèse partagée par Oddo qui nuance en parlant de "rabais de 25 à 45% dans ce marché subventionné." BNP Paribas mise désormais sur une baisse de prix allant jusqu’à 10 € par mois comparé à la concurrence, mais pas au-delà.

D’autres experts excluent totalement la subvention de smartphone cumulée au forfait sans engagement : " c’est juste impossible, Ou Kamikaze. En même temps c’est anti-génétique pour Free. Free est un opérateur jeune qui n’a pas connu les mauvais payeurs." En effet, depuis la mise en place de la loi Châtel, le prix des forfaits téléphonique est grandement dépendant de la valeur du smartphone choisi. Les opérateurs doivent impérativement trouver une rentabilité en prenant en considération la possibilité d’un départ anticipé de leurs clients profitant de la Loi Châtel pour rompre leur contrat à partir du 13e mois.

Une autre hypothèse plus intéressante implique un partenariat avec Apple : " Free pourrait passer un accord de revenu avec un constructeur : Apple a tenté, au lancement du premier iPhone, de se rémunérer sur les communications par une commission sur les forfaits." Les deux sociétés pourraient ainsi trouver un accord dans lequel tout le monde y trouve son compte.

La Tribune nous rappelle également un autre système mis en place en Europe par Vodafone qui propose de la location de smartphone sur 12 mois. Un système présenté à double tranchant, car il nécessite la contraction d’une assurance pour prévenir la facturation intégrale du mobile en cas de perte, casse ou vol.

Plus simplement, et selon la logique traditionnelle de Free, l’opérateur pourrait ne pas choisir de jouer sur le prix, mais plutôt sur les services proposés. Ainsi, on pourrait envisager des forfaits Data illimités, la compatibilité 4G, un roaming international gratuit dans toute l’Europe avant l’heure, ou même plus simplement en instaurant des frais de résiliation couvrant le prix du mobile pour toute personne souhaitant quitter l’opérateur à partir de 12 mois.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1529542
En claire, on ne sait pas ce qu'ils vont faire.
Le #1529562
vous vous attendez a quoi ?

ca va etre un telephone moins cher avec un engagement et puis c'est tout,rien de neuf sous les cocotiers.

par contre l'engagement chez les autres,c'est pas du credit deguisé, vu que le portable est a toi directement, et que dans tous les cas,

12 ou 24 ou 36 mois plus tard t'auras toujours un abonnement mobile.

par contre c'est du credit quand tu fais un dossier sofinco ou cofinoga Mr NIEL, ou comment bien lancer la vie de jeune actif en le fichant chez les organismes de credit

De toute facon,c'est pas pour le proces perdu, on sait tous que c'est pour vendre du forfait a 20 euros et avoir des rentrées d'argent sures et regulieres !!!

et pas avoir 3-4-5 millions de clients a 0 ou 2 euros qui vont te couler la boite a vente a perte d'ici tres peu de temps

Le #1529592
C'est du crédit déguisé dans le mesure où le prix du forfait comprend une part d'amortissement du "faible" coût du smartphone.
Quand Orange faisait un HTC Mozart pour 70€ avec un forfait à 25€, il ne faut pas croire que les 25€ ne prenaient en compte que l'abonnement voix/data. Une portion remboursait le trou par rapport au prix du portable.
Le #1529962
Kasbery a écrit :

En claire, on ne sait pas ce qu'ils vont faire.


C'est ce qu'on appelle un article sur du vent, que l'on analyse une offre qui vient de sortir d'accord mais là sortir sa boule de cristal et faire des prédictions
Le #1529982
Comme toujours, quand Free va se lancer à fond dans la 4G, ça va bousculer les autres .... et tout ça au bénéfice du client
Le #1530072
Attendons que l'offre sorte pour juger.
Le #1532012
Free fera bien ce qu'il voudra! Pourvu que tout le monde s'y retrouve et qu'on ait toujours la possibilité du mobile subventionné ou pas
Le #1532432
GNT me déçoit un peu avec ce genre d'article basé sur bien peu de choses... autant dire que on ne sait pas ce que Free fera. Donc attendez et on pourra critiquer ou encenser mais pas avant...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]