Le téléphone au volant désormais problème numéro un pour la sécurité routière

Le par  |  14 commentaire(s) Source : TF1
Téléphoner volant

Le téléphone au volant va, semble-t-il, devenir le nouveau cheval de bataille de la sécurité routière. Beaucoup trop d'automobilistes, en particulier chez les jeunes, se l'autorisent. Et cela, malgré la contravention qu'ils risquent.

Ces dernières années, la vitesse n’a cessé d’être montrée du doigt comme étant le principal facteur de mortalité sur les routes françaises. D’où l’abaissement des limites de vitesse ( en ce moment, on parle par exemple d’abaisser à 80 km/h la limite sur les routes secondaires au lieu des 90 km/h actuels ), la multiplication des radars pour inciter à lever le pied ( on pense notamment aux récents radars sans flash embarquées dans des voitures banalisées ) et la signalisation moins précise de ces radars dans les GPS pour automobile ( interdiction d’indiquer un point précis ).

Mais celle-ci n’est pas le seul facteur humain à mettre en cause dans les accidents de la route. D’autres comportements accidentogènes sont en effet à déplorer chez les usagers.

Téléphoner volant 
Une campagne de la sécurité routière ( cliquer pour agrandir )

Une étude réalisée par le cabinet Sofres pour le compte d’Axa Prévention révèle en effet que 20 % de conducteurs s’autoriseraient à rouler à plus de 170 km/h au lieu des 130 km/ imposés sur autoroute, que 50 % dépasseraient régulièrement les 65 km/h contre les 50 km/h autorisés en ville, que 30 % rouleraient sans problème 4 ou 5 heures d’affilée, que 47 % prendraient le volant fatigué et que 75 % passeraient au feu orange.

Elle révèle aussi un problème grandissant. 34 % avoueraient en effet téléphoner lorsqu’ils sont au volant, avec ou sans kit mains libres. Un chiffre presque doublé par rapport à 2004 ( 18 % ) et encore plus important chez les 18-25 ans puisqu’il atteindrait les 57 %. Il ressort ainsi que le problème numéro un pour la sécurité routière soit désormais le téléphone mobile au volant. Avec la baisse de la mortalité sur les routes qui reste l’une des priorités du gouvernement, on attend ainsi de voir les mesures qui vont très probablement en découler. Peut-être un durcissement pour les mauvais élèves pris sur le fait. Actuellement, ils risquent une perte de 3 points sur le permis de conduire et une amende forfaitaire de 135 euros ( 90 si minorée et 375 si majorée ).

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1729252
Le problème numéro un pour la sécurité routière est plutôt 18 pouces devant le volant tout simplement...
Le #1729312
Assez d'accord, donc autant ne pas lui fournir en plus de quoi se disperser...
Le #1729352
Déjà pour commencer il faudrait apprendre a conduire lors du permis de conduire ... et mettre a jour les connaissances de ceux qui on déjà le permis depuis quelques années.

Il faudrait aussi faire comme en Allemagne avec des endroits ou l'on peu rouler de temps en temps .

si on avais des permis électronique on pourrait brider la voiture des A. car un jeune reste un jeune ( invincible et prêt a défier les lois).

la généralisation (voir l'obligation) de la conduite accompagné pour les - de 20 ans.

on pourrait diminuer significativement les poids lourds car 40 Tonnes même a 90 CA fera toujours des dégât.

tous ca pour dire que de diminuer les nombres de morts c'est une juste cause a condition que ce soit la vrai raison qui motive ces actes et non l apport toujours plus important d'argent. ce qui me surprend c'est que toutes les mesures prisent ces derniers temps rapporte beaucoup d'argent et les autres mesures on les vois pas trop arriver.

c'est quand la dernière vrai campagne que vous avez vu pour diminuer les accidents domestique? car ils font beaucoup plus de mort que les accident de la route.



Le #1729362
Mon téléphone ne prends jamais le volant, que les gens surveillent leur téléphone et planquent les clés. Etant chauffeur routier, je n'ai encore jamais vu de téléphone au volant.
Le #1729372
A quand la suppression de l'autoradio et de la CB ?

Et j'oubliais que tout ce décide à partir d'un vulgaire système de question pour faire des statistiques, c'est fantastique.
Le #1729482
Il n'y a pas assez d'aires pour s'arrêter quand on est sur l'autoroute, ou de place pour s'arrêter sur le côté d'une route, quand on reçoit un appel.

La mise en place d'un répondeur qui dit qu'on conduit n'est pas facile à faire (j'ai un vieil android, mais c'est peut-être plus facile avec d'autres versions).

Quand on est dans un embouteillage ou à un feu rouge, le téléphone ne pose pas de risque.

Quand on a un kit main libre, parler au téléphone, c'est comme parler à un passager. Va-t-on interdire de parler totalement à l'intérieur d'une voiture ?

Avant de s'attaquer au téléphones, il faudrait s'attaquer aux causes plus importantes, comme certains endroits dangereux par manque de visibilité, les voitures qui ne respectent pas les distances de sécurité et vous collent, les camions trop nombreux, et le manque de routes et de ponts.
Le #1729502
billgatesanonym a écrit :

Il n'y a pas assez d'aires pour s'arrêter quand on est sur l'autoroute, ou de place pour s'arrêter sur le côté d'une route, quand on reçoit un appel.

La mise en place d'un répondeur qui dit qu'on conduit n'est pas facile à faire (j'ai un vieil android, mais c'est peut-être plus facile avec d'autres versions).

Quand on est dans un embouteillage ou à un feu rouge, le téléphone ne pose pas de risque.

Quand on a un kit main libre, parler au téléphone, c'est comme parler à un passager. Va-t-on interdire de parler totalement à l'intérieur d'une voiture ?

Avant de s'attaquer au téléphones, il faudrait s'attaquer aux causes plus importantes, comme certains endroits dangereux par manque de visibilité, les voitures qui ne respectent pas les distances de sécurité et vous collent, les camions trop nombreux, et le manque de routes et de ponts.


mais augmenter l infrastructure coût de l'argent les procès pour tel o volant en rapporte ...


Le #1729552
mart666 a écrit :

Le problème numéro un pour la sécurité routière est plutôt 18 pouces devant le volant tout simplement...


Je pense sérieusement qu'il faut empêcher les cellulaires de fonctionner dans un véhicule tellement c'est dangereux, peut importe l'amende, ça ne fonctionnera jamais chez les jeunes de simplement l'interdire par une loi, ils sont trop connectés a leur vie en ligne et pensent être capables de tout faire n'importe quand, même chose chez les conducteurs plus âgés qui pensent qu'ils ont suffisament d'expérience pour le faire sans danger, C'est moins dangereux de boire et conduire que de conduire avec un cellulaire en main.
Le #1729602
C'est vivre qui est dangereux, après le risque zéro n'existe pas.

Ah les camions... un camion qui livre 50 clients fait 50 bagnoles de clients allant chercher un colis de moins sur la route, non?

Quant au pognon dépensé en infrastructures routières depuis un moment, à part ajouter des pièges (trottoirs tordus etc...) qui monopolisent l'attention du conducteur aux dépends du reste, je n'en vois pas.

Qui vivra verra...
Le #1729622
Personne ne reviendra sur ses communications.Et je ne vois aucune solution technique pour interdire au conducteur de téléphoner.

A part des campagnes de pub pour mettre en alerte, je vois pas quoi faire d'autre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]