Téléphonie mobile : les MVNO peinent à se développer

Le par  |  1 commentaire(s) Source : AFP
Eric Besson

Éric Besson veut favoriser le développement des opérateurs virtuels sur le marché français de la téléphonie mobile.

Eric BessonVous avez certainement déjà entendu parler des MVNO ( Mobile Virtual Network Operator ) ou plus communément des opérateurs mobiles virtuels. Il s'agit d'opérateurs qui ne disposent pas de leur propre infrastructure et qui la louent à autres pour ensuite proposer leurs propres offres. À ne pas confondre avec une licence de marque comme M6 Mobile qui ne loue pas le réseau, mais propose uniquement des offres commerciales en partenariat avec un opérateur.

Ayant fait leur apparition en 2004 sur le marché français, ces opérateurs mobiles virtuels peinent à se développer et n'attirent que 2,7 millions de clients, soit 5 % du marché global.

Lors d'une réunion ce mardi avec l'association Alternative mobile ( lire notre actualité à ce sujet ), Éric Besson, secrétaire d'État au développement de l'économie numérique, a fait savoir qu'il allait se pencher sur le sujet. Ayant constaté un taux de pénétration moyen des MVNO de 10 % en Europe et allant jusqu'à 20 % dans certains pays d'Europe du Nord, il veut comprendre ce qui freine le développement des opérateurs mobiles virtuels chez nous. Le premier frein cité par les opérateurs concernés est le prix de gros trop élevé. Est également pointée du doigt l'exclusivité de l'opérateur hôte lors du rachat de son opérateur virtuel, ce qui empêche à un autre MVNO d'acquérir celui-ci et de bénéficier d'une croissance externe.

Éric Besson a fait savoir que les premières conclusions seront rendues dans les jours et les semaines qui viennent.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #222311
le seul problème en france est une entente générale sur les prix (comms, roaming et sms ! ) entre les opérateurs ! comment expliquer qu'un forfait 2h d'il y a 10 ans est aujourd'hui moins cher qu'un forfait actuel?
ils ont été deja comdamné pour cela mais ca continue a notre dépend ..que fait l'arcep? alors comment peuvent t'ils s'en sortir? quand free arrive sur le marché pour bousculer tout cela ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]