Télévision mobile personnelle : que faire des fréquences ?

Le par  |  1 commentaire(s) Source : La Tribune
Nokia 5330 Mobile TV Edition

La télévision mobile personnelle (TMP) ne verra finalement pas le jour, malgré les efforts déployés pour sa mise en service. Que faire maintenant des fréquences qui lui étaient réservées ?

Nokia 5330 Mobile TV EditionMalgré une volonté affichée de créer un service de télévision mobile personnelle (TMP) en France, trop d'obstacles auront empêché sa mise en service. Il faut dire que dès le départ, le modèle économique n'était pas clair et que les premières tentatives de déploiement, au Royaume-Uni et ailleurs, n'avaient pas de résultats encourageants.

Les difficultés pour se mettre d'accord sur le standard à utiliser, sur les acteurs qui devraient supporter le coût de création des infrastructures, sur le partage des revenus ont constitué autant d'écueils qui, malgré les tentatives de soutien du CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) en sélectionnant les premières chaînes potentielles et en tentant d'organiser une régie, ont fini par étouffer le projet.

Alors que les opérateurs, initialement vus comme les bâtisseurs d'un réseau broadcast ( accès à tous les utilisateurs, sans limite de nombre ), ont préféré se contenter de la diffusion unicast ( avec un nombre limité d'utilisateurs par cellule ) sur leur réseau 3G, d'autres projets, impliquant TDF, puis TDF et Virgin Mobile, ont bien tenté de réactiver la TMP mais il aurait fallu revoir tellement d'aspects techniques que cette initiative a également fini par être abandonnée.


De précieuses fréquences à réattribuer
Selon le journal La Tribune, les 16 chaînes qui avaient reçu l'aval du CSA ont fait savoir à ce dernier qu'elles abandonnaient le projet, faute d'avoir trouvé un opérateur de multiplex en remplacement de TDF. Aussi se pose maintenant la question de l'usage des fréquences qui avaient été réservées à la TMP.

Si beaucoup s'y intéressent, en ces temps où elles sont devenues très précieuses, il s'agirait de ne pas complètement abandonner l'idée de fourniture de services en proposant de les utiliser dans le cadre du projet B2M ( Broadcast Mobile Multimedia ) devant proposer des possibilités comme de la radio ou de la vidéo à la demande sur divers terminaux mobiles, du smartphone à la tablette.

La Tribune note que ce projet, soutenu par plusieurs acteurs français, dont Archos ( fabricant de baladeurs et tablettes ) ou DibCom ( fabricant de composants de TV mobile ), a déjà obtenu un début de financement et devrait voir débuter ses premiers prototypes au second semestre 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #889311
prenons les pour la tnt que la 4g va faire sauter.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]