Terrorisme : l'Etat implique les FAI dans le blocage des sites de propagande

Le par  |  12 commentaire(s) Source : France info
Bernard cazeneuve

En marge du projet de loi numérique qui ne devrait pas intervenir avant 2015, l'État souhaite faire de la lutte en ligne contre le terrorisme une priorité et appelle désormais les Fournisseurs d'accès à bloquer les sites de propagande.

Bernard Cazeneuve a ainsi présenté hier son projet de loi antiterroriste qui prévoit de faire appel aux opérateurs et fournisseurs d'accès à Internet pour bloquer les sites Web appelant au jihad ou plus globalement utilisé à titre de diffusion de propagande terroriste.

Bernard Cazeneuve C'est lors d'un entretien sur France Info que Bernard Cazeneuve a rappelé comment Internet devenait aujourd'hui un des outils privilégiés des grands groupes terroristes : " il faut mesurer ce qu'il se passe sur Internet. Nous avons des groupes qui s'organisent à travers la diffusion de vidéos et de photos sur les réseaux sociaux pour recruter. Le recrutement se fait essentiellement voire exclusivement sur Internet. Je souhaite que nous bloquions ces sites."

Cela passera par l'action directe des fournisseurs d'accès à Internet, mais aussi des géants du Web " Il faut qu'ils soient sensibilisés à ces questions." Mais la lutte contre le terrorisme ne sera réellement efficace que si l'Europe travaille en collaboration avec les États-Unis : " C'est la raison pour laquelle le coordinateur en charge de ces questions de l'UE Gilles de Kerchove et la commissaire Cecilia Malmström ont rencontré les opérateurs et tous les ministres de l'Intérieur. Nous allons essayer d'engager une action de sensibilisation des opérateurs avec les États-Unis."

Finalement, l'implication des FAI dans le projet de loi se rapproche de celui déjà mis en place par la loi Loppsi 2 qui permet aux autorités de forcer un FAI à bloquer un site s'il est en rapport direct avec des actes cybercriminels ( fraude ou même partage de fichiers illégaux). " Internet est un grand espace de liberté, mais ce n'est pas pour cela qu'il doit servir à engager des actions terroristes, à inciter à la haine ou au meurtre. La liberté et la responsabilité sont deux notions qui s'articulent ensemble."

Malheureusement, comme c'est déjà le cas pour les sites bloqués par la loi Loppsi 2, les sites en question trouvent rapidement de quoi contourner les blocages, ou arrivent à se déplacer. S'engage alors un véritable jeu du chat et de la souris dans lequel personne ne finit vraiment par l'emporter. Mais selon l'État, la traque si elle ne se révèle pas totalement efficace, a au moins le mérite de perturber les activités des sites concernés et de les ralentir dans leurs actions.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1790242
Terrorisme ? Quel terrorisme ? Il a bon dos le terrorisme comme prétexte pour nous servir un Etat policier et restreindre nos libertés...

Ca rappelle les discours complètement bidonnés (comme les armes de destruction massive en Irak, dont il a été reconnu que les "preuves" avaient été truquées de toute pièce) qui servent de prétexte pour rentrer en guerre contre des pays qui n'avaient rien demandé (Irak, Afghanistan, Lybie, etc.).

C'est marrant comme les mouvements révolutionnaires comme le "printemps arabe" sont considérés comme "bons" quand ça arrange nos dirigeants, mais ça devient du "terrorisme" si jamais ça remets leur pouvoir en question. Demain si tu estimes que ton gouvernement ne te représente plus, tu seras considéré comme terroriste ?
Le #1790272
..//Finalement, l'implication des FAI dans le projet de loi se rapproche de celui déjà mis en place par la loi Loppsi 2 qui permet aux autorités de forcer un FAI à bloquer un site s'il est en rapport direct avec des actes cybercriminels ( fraude ou même partage de fichiers illégaux). //..

Faut le faire quand même associer piratage et terrorisme ....

Si seulement ils pouvaient y associer les gens mouillés dans les affaires,genre pour ne pas les nommés,ump et bygmalion et autant pour la gauche n'est-ce pas .

voilà du vrai terrorisme et ensuite on demande aux "victimes con-sentantes" de faire un dons

la chanson fétiche de l'ump doit être Gentleman cambrioleur donc terroriste cqfd
kerlutinoec Absent VIP 7017 points
Le #1790342
Techniquement ça va juste être un blocage DNS ou mieux ?
Le #1790352
La France c'est bientôt la Chine.
Le #1790382
4m3ur a écrit :

La France c'est bientôt la Chine.


Pour la censure de twitter, en 2013 la France est devenue la championne du monde, avec plus de demandes de censure que tout le reste de la planète, grâce à nos associations donneuses de leçons.

Sinon, la méthode utilisée par cette censure d'internet est la stratégie du choc :

http://minilien.fr/a0ofub
"En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du choc.
Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu dans un état de choc. Après le choc, nous redevenons des enfants, désormais plus enclins à suivre les leaders qui prétendent nous protéger. S'il est une personne à avoir compris très tôt ce phénomène, c'est Milton Friedman, Prix Nobel d'économie en 1976.
Friedman, soutenant l'ultralibéralisme, conseilla aux hommes politiques d'imposer immédiatement après une crise des réformes économiques douloureuses avant que les gens n'aient eu le temps de se ressaisir. Il qualifiait cette méthode de traitement de choc."

Un doc vidéo complet ici :
http://youtu.be/gl3H7nHEHNg
Le #1790392
Sinon, depuis qu'il est ministre de l'intérieur il fronce les sourcils sur les photos et à la TV pour dire "je suis un dur, un homme, un chef"

Quelle bande de clowns ... mais dangereux pour les libertés fondamentales.
Le #1790452
Toujours la même chose, on bride les libertés de tout et de tout le monde sous prétexte de terrorisme, pédophilie et piratage... Ils ont bon dos je trouve, surtout que cela représente une minorité a l’échelle du globe.

->aucun rapport mais:
Pourquoi ne pas reformer entièrement le gouvernement et viré ces "gugus", je ne sais pas au lieu que tout le monde sortant de science po n'y connaissant rien a la vie nous gouvernent, pourquoi ne pas mettre un ingénieur informaticien en ministre du numérique, un agriculteur au ministre de l'agriculture, un gendarme au ministre de l'interieur, un comptable au ministre des finances, pour etre clair, quelqu'un qui sait de quoi il parle et qui connait les besoins et conséquences que cela peut avoir, car là c'est du grand nawak, un coup il est au finance, un coup a l'interieur, un autre a l'energie.... bref des bons a rien
Le #1791182
lebon92 a écrit :

Toujours la même chose, on bride les libertés de tout et de tout le monde sous prétexte de terrorisme, pédophilie et piratage... Ils ont bon dos je trouve, surtout que cela représente une minorité a l’échelle du globe.

->aucun rapport mais:
Pourquoi ne pas reformer entièrement le gouvernement et viré ces "gugus", je ne sais pas au lieu que tout le monde sortant de science po n'y connaissant rien a la vie nous gouvernent, pourquoi ne pas mettre un ingénieur informaticien en ministre du numérique, un agriculteur au ministre de l'agriculture, un gendarme au ministre de l'interieur, un comptable au ministre des finances, pour etre clair, quelqu'un qui sait de quoi il parle et qui connait les besoins et conséquences que cela peut avoir, car là c'est du grand nawak, un coup il est au finance, un coup a l'interieur, un autre a l'energie.... bref des bons a rien


Je trouve ça un peu gratuit de dire que les gens qui sortent de sciences po ne connaissent rien à la vie. Il y a des jeunes qui sortent de sciences po tous les ans. Et pas du tout des "nantis".

Maintenant pour (essayer de) répondre à ton interrogation, le problème de mettre des technocrates aux commandes, il est dans la solution elle-même. Beaucoup des réformes nécessaires aujourd'hui sont radicales (c'est à dire qu'elles n'arrangent pas tout le monde). Les techniciens ne sont peut-être pas à la tête de ministères mais ce sont eux qui rédigent les audits commandés par le gouvernement sur les questions d'économie, d'écologie, de piratage, etc. Prend la Cour des Comptes comme exemple ultime. Et ce qu'on constate bien souvent, c'est qu'au mieux, une infime partie de leurs propositions sont retenues.

En réalité, tout le monde, gauche comme droite, connaît toutes les solutions possibles à tous les problèmes. Mais ils n'appliquent que celles qui laissent un maximum d'entreprises tourner et un minimum de gens dans la rue sur le moment. Pas forcément les meilleures à long terme. Le problème, ce n'est pas que les ministres n'y connaissent rien, c'est que monsieur tout le monde (et les entreprises) ne comprend pas tout et, surtout, ne cède sur rien. Donc un technocrate n'a aucune chance de faire passer quoi que ce soit.
Le #1791222
Depuis septembre 2001, le monde est devenu, tout d'un coup, très "dangereux", "angoissant", "incompréhensible", et donc justifiant la mise en place d'actions de "protection" --- y compris à titre 'préventif' --- de la part de nos amis américains, qui se considèrent comme étant les seuls à savoir estimer ce qui est "Bien" et ce qui est "Mal".

Comme l'a fait remarquer orakaa, les frontières entre l'acceptable et l'intolérable ont bougé. Par exemple, Guantanamo et l'usage de la torture, c'est 'bien', puisqu'il s'agit de lutter contre le "Mal" ; le 'piratage' susceptible de diminuer les revenus des grandes multinationales américaines [ qui par ailleurs ne respectent pas les règles fiscales et/ou sociales des différents pays ] c'est mal, donc on peut mettre en place des lois complètement confiscatoires des droits des citoyens,etc.

Dans la foulée, tous les États dans la mouvance américaine se sont lancés dans la surenchère pseudo-sécuritaire, mais avec une volonté mal dissimulée de contrôler internet et d'en finir avec les notions de liberté d'expression, liberté d'opinion, respect de la vie privée, etc ...
... tout ça afin de faire rentrer les internautes à nouveau dans le moule rassurant du cochon-de-consommateur-qui-paie-et-ferme-sa-gueule.

Par exemple, en France, on a eu Hadopi, Loppsi etc .... qui sont ouvertement des textes liberticides, ...
..
...mais dans l'opinion publique qui les comprend et les combat ? Deux pauvres linuxiens, et trois gauchistes anarcho-libertaires ??


Le #1791522
frèzetagada a écrit :

Depuis septembre 2001, le monde est devenu, tout d'un coup, très "dangereux", "angoissant", "incompréhensible", et donc justifiant la mise en place d'actions de "protection" --- y compris à titre 'préventif' --- de la part de nos amis américains, qui se considèrent comme étant les seuls à savoir estimer ce qui est "Bien" et ce qui est "Mal".

Comme l'a fait remarquer orakaa, les frontières entre l'acceptable et l'intolérable ont bougé. Par exemple, Guantanamo et l'usage de la torture, c'est 'bien', puisqu'il s'agit de lutter contre le "Mal" ; le 'piratage' susceptible de diminuer les revenus des grandes multinationales américaines [ qui par ailleurs ne respectent pas les règles fiscales et/ou sociales des différents pays ] c'est mal, donc on peut mettre en place des lois complètement confiscatoires des droits des citoyens,etc.

Dans la foulée, tous les États dans la mouvance américaine se sont lancés dans la surenchère pseudo-sécuritaire, mais avec une volonté mal dissimulée de contrôler internet et d'en finir avec les notions de liberté d'expression, liberté d'opinion, respect de la vie privée, etc ...
... tout ça afin de faire rentrer les internautes à nouveau dans le moule rassurant du cochon-de-consommateur-qui-paie-et-ferme-sa-gueule.

Par exemple, en France, on a eu Hadopi, Loppsi etc .... qui sont ouvertement des textes liberticides, ...
..
...mais dans l'opinion publique qui les comprend et les combat ? Deux pauvres linuxiens, et trois gauchistes anarcho-libertaires ??


"mais dans l'opinion publique qui les comprend et les combat ? Deux pauvres linuxiens, et trois gauchistes anarcho-libertaires ??"

il y a beaucoup plus de monde que cela, je pense même une majorité, suivant les sondages, 80% des français ne font plus confiance aux politiques mais aussi aux merdias. La majorité ne gobe plus ces conneries.

Mais cela vaut pour des gens de tous bords politiques, de l'extrême gauche à l'extrême droite en passant par de vrais socialistes ou de vrais gaulliens et pas "l'élite d'arrivistes" qui nous gouverne depuis 20 ans quelque soit le parti.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]