Test Bodycount

Le par  |  0 commentaire(s)

Le soft de Codemasters continue de cumuler les défauts avec un gameplay vraiment mollasson et assez mal calibré. C'est également à ce niveau que l'on constate que les développeurs ont répercuté les mêmes défauts reprochés à leur précédente production : les scripts et l'intelligence artificielle. Concrètement, les scènes scriptées sont omniprésentes et surtout trop mal dissimulées pour éviter que nous nous en rendions compte. En conséquence, les ennemis ont des trajets prédéfinis suivant votre position dans le décor. Il ne sera donc pas rare qu'un adversaire vous passe au nez et à la barbe sans broncher, le temps qu'il se rende au point prévu par les concepteurs. Dès lors, il s'y tiendra jusqu'à votre approche.



Pour couronner le tout, l'intelligence artificielle est calamiteuse, si bien qu'on peut être amené à en rire  : les ennemis reste figés malgré votre approche, ne cherchent pas vraiment à se couvrir derrière les décors, tirent régulièrement dans les murs et mettent généralement un temps fou à réagir. Bref, il s'agit là de l'exemple parfait d'une IA complètement ratée. Aussi, on ne cherchera aucunement la finesse (même si certaines missions vous proposent des armes silencieuses) et on mitraillera à foison pour en finir au plus vite. Attention toutefois, puisque de gros soucis de collision sont à noter  : cela se révèle notamment avec les attaques de mêlée au couteau qui ne fonctionne que sporadiquement. Les ennemis, en revanche, ne vous rateront pas.

Bodycount - 4 Bodycount - 3

L'interface du jeu offre pourtant quelques «  originalités  », à savoir des options à utiliser suivant des points récoltés sur les ennemis exterminés (présentés sous la forme de gros ronds bleu). Il est ainsi possible d'activer provisoirement un bouclier de protection, des balles explosives, un détecteur de température corporelle et une frappe aérienne. La prise en main est absolument conventionnelle, avec toutefois une action permettant de pivoter à droite ou à gauche qui se révèle rapidement inutile en raison de l'IA catastrophique qui incite à jouer offensif. Au niveau de l'armement, force est de constater que l'homogénéité n'est pas au goût du jour car il se compose uniquement d'un fusil à pompe, de quelques mitrailleuses, pistolets, une arme laser, une poignée de mines et quelques grenades. Il aurait été intéressant de varier davantage les équipements au fil du jeu.



Le HUD est d'ailleurs particulièrement illisible et mal optimisé. En effet, l'emplacement servant de radar pour identifier l'emplacement des ennemis est remplacé par une animation dès qu'un message radio s'amorce. Le titre vante toutefois sont orientation arcade, via un multiplicateur qui comptabilise vos styles de frags  : par surprise, tir dans la tête, victime par explosion, etc. Bref, le jeu est à des kilomètres de ce que propose un Bulletstorm par exemple. En sus, le titre propose une prise en main trop peu agile et confortable pour en justifier l'intérêt.

Bodycount - 2 Bodycount - 1

Dans le même style
  • Test Test Drive Unlimited 2
    En recueillant de bonnes notes auprès de la presse spécialisée, la saga Test Drive a vu son destin s’éclaircir pour encore quelques années. Il aura fallu attendre plus de quatre ans avant qu’Eden Games réussisse à mettre sur ...
  • Test La Légende de Beowulf
    Sorti simultanément avec le long métrage du même nom, nous revenons un peu tardivement vers La Légende de Beowulf. Et plus que la version PC que nous avions imaginé vous présenter, c'est sur le support UMD destiné à notre PSP que ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]