Test Burnout Paradise

Le par  |  2 commentaire(s)
Burnout Paradise - burnout

Après le succès modéré de Burnout Dominator, Electronic Arts retente l’expérience avec Burnout Paradise. Au menu, des graphismes époustouflants et un gameplay quelque peu modifié. Calqué sur la licence récemment acquise des derniers Need for Speed, le nouveau Burnout met toutes les chances de son côté pour plaire à tous les publics. Vérifions ça…

Voici donc le dernier né des Burnout avec, au programme, encore plus de takedowns, de crashes et de cascades. Ayant récemment racheté la licence des Need For Speed, Electronic Arts s’est permis d’incruster dans son nouveau titre, le mode de navigation qui a fait son succès. Bon choix puisque dans cette vaste carte divisée en deux parties, il est désormais possible de rouler où bon vous semble sans être cantonné aux seules voies de circulation.


Burnout Paradise   22   Burnout Paradise   23

Bien qu’il reste quelques endroits où il n’est pas possible d’aller (très peu, je vous rassure), la disparition de ses murs invisibles offre un gameplay des plus agréables et permet de couper certaines routes en passant par des raccourcis pas toujours évidents.  Cette liberté se ressent aussi durant les différents types de courses puisqu’il est désormais possible de prendre le chemin que vous souhaitez pour vous rendre d’un point A à un point B. Vous aurez ainsi le choix entre le chemin de plus court ou le chemin le plus rapide ou même encore celui dont vous connaissez les meilleurs raccourcis.


Burnout Paradise   24   Burnout Paradise   25


Ces choix ressemblent beaucoup au menu d’un GPS, mais ils ne sont pas applicables au système de navigation plutôt pauvre qu’Electronic Arts nous a fourni. En effet, bien qu’une flèche sur un cadran nous indique la direction de la destination finale et que les clignotants de votre voiture ou encore quelques indications aux intersections nous indique la meilleure route à prendre,  il est dommage de ne pas retrouver ce système lors du mode de navigation normale.

Dans le même style
  • Test Burnout Dominator
    Electronic Arts n'a pas dit son dernier mot avec la licence Burnout. Le cinquième épisode, nommé Burnout Dominator, fera donc place à un retour aux sources de la série, conservant les atouts de ses prédécesseurs. Vitesse et ...
  • Test Burnout Revenge
    La version que nous avons testée ici est la version Xbox 360, le premier Burnout sur console next-gen. Inutile de tourner autour du pot, si vous n'avez jamais joué à Burnout et que vous n'êtes pas allergiques aux jeux de course de ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #197840
je peux me tromper, mais dans la page intitulée "graphismes" on parle de tout sauf de graphismes... d'ailleurs, en parle-t-on une fois dans ce test?

Mais sinon, le jeu a l'air aussi bon que les précédents... dommage qu'ils ne pensent pas aux PC...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]