Test de Colin McRae DiRT

Le par  |  0 commentaire(s)
Les différences entre chacun des niveaux de difficulté se jouent sur plusieurs points. La mécanique, l’adhérence et les dégâts sont les principaux responsables de cette diversité. Plus exigeant, le mode Pro démontre à quel point il est nécessaire de s’y connaître un tant soit peu en mécanique faute de quoi jouer avec des réglages peut rapidement finir dans le bac à sable dans le meilleur des cas.

Colin McRae Dirt   Image 35   Colin McRae Dirt   Image 36

Dans ce même mode, on ressent avec plus de réalisme le poids de notre véhicule qui ne doit être victime de mouvements trop brusques, sinon c’est la sortie de route assurée.  Au niveau physique, cette difficulté ne permet aux joueurs que de commettre un nombre infime d’imprécisions.

   Colin McRae Dirt   Image 43   Colin McRae Dirt   Image 44

Une violente collision se termine à coup sûr sur une disqualification pure et simple. Gare donc à ne pas confondre une simple voiture avec un char d’assaut. La forme pyramidale de la carrière rappelle combien il est important d’améliorer ses compétences de conduite.

   Colin McRae Dirt   Image 45   Colin McRae Dirt   Image 46

Car en progressant rapidement, il viendra un point où l’on devra faire face aux meilleurs pilotes de la catégorie. Plutôt succinct, le mode carrière a le goût d’être relativement varié et intense à la fois. A l’image de son collègue, TOCA Race Driver 3, CMR : DiRT emprunte aujourd’hui une inévitable voie de diversification, responsable selon beaucoup au succès d’un jeu.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]