Test Command And Conquer 3 : Tiberium Wars

Le par  |  0 commentaire(s)

On retrouve parmi les habitués du genre, un système d'ordres basique et instinctif à la fois permettant de gérer très simplement ses troupes et sa production. La récolte du Tiberium, véritable emblème de la série, restera  comme toujours un point névralgique de notre campagne militaire. Sans cette dernière il est quasi impossible de surpasser l’ennemi dès lors qu’on se trouve dans des conditions dites « normales ».

Cette moisson donne lieu à de très belles animations touchant aussi bien la moissonneuse que la centrale de raffinerie. Pour se convaincre du savoir-faire d’Electronic Arts, il suffit tout simplement d’user et d’abuser des armes de destructions massives. Canon à Ion, bombe nucléaire ou encore réaction sismique, ces dévastatrices armes donnent lieu à un déluge d’effets spéciaux élégamment réalisés.

Command And Conquer 3 : Tiberium Wars - Test - Image 19  Command And Conquer 3 : Tiberium Wars - Test - Image 20

La convergence, une option souvent fatale pour nos ennemis

On pourra d’autre part saluer le travail des scénaristes, dont l’objectif principal était de diversifier un tant soit peu les missions et leurs environnements associés. En tant qu’illustre commandant nous serons amené à découvrir et voyager à travers l’ensemble du globe. Et les différences climatiques constatées à travers chacune de ces missions soulignent plus encore le travail des artistes.

Electronic Arts nous fait part au niveau du doublage d’un sérieux travail. Sans atteindre des sommets elle influe notablement dans l’immersion du joueur au même titre que l’entraînante bande originale. Alors que l’intelligence artificielle se montre excessivement gênante durant la campagne solo, elle le sera d’autant plus durant le mode escarmouche.

Command And Conquer 3 : Tiberium Wars - Test - Image 21  Command And Conquer 3 : Tiberium Wars - Test - Image 22

Les Scrins, de redoutables adversaires

Conçue pour exploiter avec brio les cartes du mode multi-joueurs, l’IA a sérieusement gagné en potentiel et n’hésite pas le moins du monde à employer de vastes stratégies d’expansions. Selon le niveau de difficulté, l’ordinateur agira en conséquence dans le but unique de nous anéantir. Mais dès lors qu’on se met à taquiner l’élite, la difficulté tend fâcheusement à croître et il faudra plus d’un essai pour parvenir à dominer notre adversaire.

Dans l’ensemble, les artistes ont su cerner à merveille l’esprit des Command And Conquer. Immédiat, accessible et justement mis en scène, Tiberium Wars bénéficie d’un excellent ensemble artistique. Certains voyaient en Tiberium Wars un énième épisode des Command And Conquer, d’autres voyaient en lui le véritable renouveau d’une longue série.

Dans le même style
  • Test Command And Conquer 3 La Fureur De Kane
    Dans une implacable logique scénaristique, la série Command and Conquer reprend de plus belle pour le plus grand bonheur des fans. Electronic Arts a préféré cette fois privilégier la piste de Kane qui reste dans cette série un ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]