Test Crysis

Le par  |  1 commentaire(s)
Soucieux d’aider et de pousser la communauté de fans, les développeurs ont mis à disposition le puissant éditeur ayant servi à construire les cartes présentes. Extrêmement complet et puissant, cet outil regorge des fonctions relativement utiles pour un développeur amateur jusqu’à même permettre de définir les propriétés des cycles jour/nuit.

Sur un PC moyen de gamme, le jeu tourne relativement bien mais en contrepartie il nous faut baisser les détails au niveau moyen en prévision des futures saccades. Sur un PC portable datant d’un an, les choses se corsent et le jeu ne peut s’empêcher de charger des textures et autres scripts rendant l’action très saccadée. Il faut pour résumer s’armer d'une configuration moyenne/haut de gamme pour pouvoir y jouer convenablement sans pour autant souffrir d’éventuels ralentissements.

Crysis   Image 132   Crysis   Image 133

Il s’agit à n’en pas douter d’un hit en puissance, d’une véritable référence qui tire sa force à travers une excellente mise en scène et un moteur graphique à couper le souffle. Sous des airs de simple et linéaire FPS, Crysis a su éviter le piège de la surenchère et de la caricature. La difficulté croissante et la présence de la nano combinaison sont là pour nous le prouver puisqu’ils parviennent à contrecarrer ce lourd sentiment de linéarité et de répétition.

Au final, nous pouvons effectivement confirmer que Crysis a répondu présent en temps et en heure, malgré les innombrables images à caractère promotionnel, l’ensemble se montre proche de ces mêmes images et exploite avec parcimonie les nombreux optimisations présentes chez les micro-ordinateurs. Que ce soit les processeurs double et quadruple cœurs, SLI/Crossfire, DirectX 9/10 ainsi que les Windows 32 et 64 bits, tout est mis à contribution pour rendre le jeu plus fluide et c’est effectivement le cas.

Crysis   Image 134   Crysis   Image 135

Mais soyez tout de même prévenus, il faut s’armer d'une configuration relativement puissante pour bénéficier d’un jeu beau et fluide à la fois car il m’est arrivé plus qu’une fois de perdre durant quelques bonnes minutes 30 voire 50% de performances à cause uniquement de la mise en scène et des effets spéciaux.

Amateurs de FPS possédant une machine de guerre, je ne saurais trop vous conseiller de vous ruer littéralement sur le jeu, ses nombreuses qualités visuelles et acoustiques vont vous faire passer d’excellents moments d’autant plus que les cartes sont explicitement ouvertes et laisse donc place à une multitude de finalités. A acheter sans aucun prétexte.

Configurations de Test :

PC Haut de Gamme
  • Intel Core 2 Quad Q6600
  • Corsair PC6400 4096Mo XMS2 TwinX (4x1024Mo) Pro
  • nVidia Geforce 8800 GTX O/C @ 620Mhz/1020Mhz (GPU/GRAM)
PC Milieu/Bas de Gamme
  • AMD Athlon 3000+
  • Corsair PC3200 1024Mo
  • nVidia Geforce 7900GTX
PC Portable
  • Intel Core 2 Duo T5400
  • Samsung PC6400 2048Mo
  • nVidia Geforce 7600Go
+ Les plus
  • Les graphismes à couper le souffle
  • Une difficulté graduelle
  • Un univers sonore réussi
  • Mise en scène hollywoodienne
  • La nano-combinaison
  • Des niveaux ouverts
  • L'éditeur de niveaux
- Les moins
  • Un moteur physique non optimisé
  • Tout comme les modèles de collisions
  • Scénario et objectifs basiques
  • Un mode multijoueur pauvre

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #190763
Tout ça rappelle fichtrement ce bon vieux Terra nova, mon cher Alain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]