Test Dark Messiah Might and Magic

Le par  |  0 commentaire(s)
Article n° 258 - (Pour lundi 27)Test Dark Messiah Might and Magic (120*120)

Décapiter des orcs, brûler des araignées, congeler des nécromanciens, assassiner des chevaliers noirs, éborgner des cyclopes, taquiner du gobelin' Entre boucherie et festivité médiévale, Dark Messiah nous offre une once d'originalité, et un pur moment de bonheur. Ça va saigner'.

Il aura fallu le temps (merci la Poste...), mais nous aurons finalement mis la main sur le tant attendu Dark Messiah, nouveau venu dans la famille UbiSoft (un grand Merci à Pascal pour son aide !).

Comme à l’accoutumée, le scénario ne fait pas dans la réelle originalité. Mais qu’importe, puisque l'histoire parvient à nous captiver malgré tout et à nous plonger dans l'univers de Might and Magic. Avec une petite touche de Tolkien et son Seigneur des Anneaux...


mm 2006-11-18 14-05-03-98       mm 2006-11-18 14-05-03-98


Il y a un peu plus de cent ans, toutes les terres d’Ashan (à vos souhaits) furent dévastées par l’éternel combat entre le BIEN, l’alliance des humains, des elfes et des mages (tiens, il n’y a pas de nains ' Quel dommage), et le MAL avec les vilains démons. Non sans mal et au prix d’un grand nombre de vies, le sorcier et Septième Dragon Sar-Elam se sacrifia pour repousser la vermine démoniaque dans une prison magique, fabriquée à partir de l’essence même de son esprit. Tout ce qu’il reste alors est la clé de cette prison. Le crâne du Septième Dragon, désormais appelé crâne des Ombres, est mis rapidement à l’abri par les fidèles d’Asha, la déesse mère de toutes les magies, à l’intérieur d’un temple ancien sur une île déserte.
Malheureusement, rien n’étant parfait dans ce monde (heureusement, sinon on s’ennuierait ferme hein '), la prison renferme une petite faille permettant aux influences diaboliques de se répandre sur les terres d’Ashan lors de chaque pleine lune. Histoire de comploter et de préparer la prochaine invasion…


mm 2006-11-14 23-01-29-54       mm 2006-11-14 23-01-33-75


mm 2006-11-14 23-01-43-26


67 ans après la mort du Septième Dragon Sar-Elam, son disciple Sar-Shazar prophétisa. Un enfant mi-homme, mi-démon verrait bientôt le jour, devenant ainsi… un parfait crétin (sans parler des autres crétins avides de pouvoir et nourrissant l’ambition de régner sur le monde) qui utiliserait le crâne des Ombres pour délivrer les Démons de leur prison un peu chaude, mais ô combien confortable.
Pour couronner le tout, Sar-Shazar nous récite un joli poème pour planter le décor :


mm 2006-11-18 14-04-09-10

Bon, comme vous êtes des joueurs incultes, je traduis :


Dix siècles durant, la forteresse tiendra
Muraille de l’esprit, contre flammes infernales.
Puis des Seigneurs Cornus, la volonté pliera
Devant celui à naître, enfanté par le mal.

Un siècle durant, querelles meurtrières
Assombriront la lune, et régnera la peur,
Avant que le septième, qui se dressait si fier,
On trouve finalement la dernière demeure.

D’une ancienne lignée, une digne héritière
Avec lui de l’histoire, décidera du tournant.
Et au milieu des morts, loin dessous la terre
A nouveau s’affronteront, les ennemis d’antan.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]