Test Darksiders

Le par  |  0 commentaire(s)

Darksiders n'invente rien, oui, mais ce qu'il fait, il le réalise drôlement bien. Le déroulement du jeu est à l'image de son rythme, sans temps morts. Il y aura pas mal de combats à livrer, que ce soit contre du menu fretin (pas très palpitants, ces affrontements auraient gagnés à être plus courts) ou de bien plus sérieux opposants. Un conseil pour ces derniers, ne foncez pas tête baissée, sauf si vous avez dans l'idée de débloquer un Succès / Trophée (imaginaire) "Mort à ton service". Ces un contre un peuvent être maîtrisés en lockant votre ennemi, puis en sachant user de l'esquive et attaquer aux moments opportuns. Cela vous rappelle Zelda ? On aurait pu évoquer pire rapprochement.

darksiders-wrath-of-war (4) darksiders-wrath-of-war (5)

Outre le parallèle avec le titre de Nintendo, sur lequel on reviendra (renforcé par cette manière de récupérer des objets indispensables au bon déroulement de l'aventure tel un boomerang dévastateur), on ne pourra également pas s'empêcher de songer à Resident Evil 4, pour ses couleurs proches de celles visibles dans Darksiders, mais aussi la variété de ses actions. Comme je viens de le dire dans le paragraphe précédent, on n'a pas vraiment le temps de souffler ici. Pas de révolution à l'horizon ?  Ce n'est pas faux, mais d'un autre côté, on ne saurait reprocher à Vigil Games, pour son premier jeu, de s'être donné les moyens de ses ambitions, qui penchent vraiment du côté du divertissement interactif pur et savamment orchestré, à défaut de proposer de l'inédit en rafale. La mise en scène, le gameplay, les graphismes, l'ensemble s'accorde sans jamais vraiment faire entendre une seule fausse note.

darksiders-wrath-of-war (6) darksiders-wrath-of-war (7)

Puisque les comparaisons vont bon train, poursuivons en citant Devil May Cry. Facile étant donné que Bayonetta apparaît plus haut dans ce test, mais comment ne pas penser au soft de Shinji Mikami en voyant ces espaces fermés par des sceaux lumineux rouges, et qui ne peuvent être quittés qu'en se débarrassant des ennemis présents ? Ajoutez à cela que plus on avance dans le jeu, et plus on remarque que Darksiders semble véritablement calqué sur Zelda (je vous avais prévenu). Ces salles renfermant des mécanismes qui, lorsqu'enclenchés correctement,  laissent une petite musique de résolution se jouer. Cette ambiance quand on pénètre dans une nouvelle pièce qui vous fait comprendre qu'une énigme doit être résolue ici... Résolument agréable et plaisant, en admettant que la série créée par Shigeru Miyamoto ait vos faveurs.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]