Test Dishonored 2

Le par  |  0 commentaire(s)

Jouant la carte de l'innovation au travers de sa progression à deux vitesses – via le choix de protagoniste principal – Dishonored 2 cherche également à offrir une nouvelle expérience visuelle aux fans de la première heure avec cette cité de Karnaca véritablement incroyable en termes richesse artistique. Encore une fois, Arkane Studios a fait un énorme travail au niveau du level design, tant et si bien que l'aspect contemplatif est de tous les instants afin de découvrir les différents itinéraires de progression. L'équipe de développement nous laissant toujours la liberté d'avancer en extrême discrétion ou à grands coups de pistolet et d'épée, plusieurs approches s'offrent à nous. Malgré tout, la richesse de conception des environnements s'apprécie surtout en configuration d'infiltration, nous incitant à fouiner les moindres détails qui nous permettrait d'éviter l'affrontement ou de contourner des obstacles pour assurer des meilleurs angles d'action.

Déjà bien pensé dans le premier opus, le level design assure quelques splendides niveaux dans cette suite. Nous pensons notamment au Manoir Mécanique et ses salles modulables en temps réel via des leviers à enclencher. Le rendu est tout simplement bluffant et assure de nombreuses possibilités de progression. Plus tard dans le jeu, un autre niveau nous permettra de basculer du passé au présent et ce, en temps réel, affichant des conséquences directes. Ainsi, cela donne lieu à des énigmes qu'il convient de déjouer en utilisant notamment le prisme de l'outil dédié à ce pouvoir. Vous l'aurez compris, Arkane Studios a intelligemment étudié le cheminement de son titre afin de livrer un constant renouvellement dans la méthode d'approche au fil des chapitres. De plus, le jeu offre l'illusion de proposer des environnements ouverts, alors qu'ils disposent bel et bien de limites visibles qui peuvent être perçus dans le cas ou l'on prend le temps de tout visiter dans les détails, pour récupérer de l'argent, des charmes d'os ou encore des runes.

Dishonored 2 - 5. Dishonored 2 - 6.

Le choix d'opter pour la manière forte ou jouer dans la subtilité dans l'approche des ennemis est affichée, mais il est clair que la difficulté est relativement présente lors des phases d'action ( notamment avec Corvo ). Notre personnage n'étant pas très résistant ( sauf en mode facile ), il suffit de nous retrouver face à plusieurs adversaires être acculé. Aussi, le jeu cherche clairement à opter pour l'approche subtile et de sortir les armes si nécessaire en cas de détection. Par ailleurs, l'intelligence artificielle a profité de quelques rééquilibrages depuis le premier opus : les ennemis sont plus aisément suspicieux et n'hésitent pas à changer leur ronde après quelques soupçons ( découverte d'un corps, une porte anormalement ouverte, etc ). Bien entendu, cela varie selon le mode de difficulté sélectionné en début de partie, mais quelques comportement étranges restent à souligner : étrangler un ennemi proche d'un autre n'attire pas toujours l'attention, ou encore le pathfinding rencontre parfois ses limites. Il s'agit donc de quelques défauts pas particulièrement pénalisants mais qui tranchent légèrement avec l'immersion générale. Par ailleurs, plus vous exterminez d'ennemis, plus le paramètre de chaos sera modifié. En cas de chaos élevé, les lieux que nous visiterons seront jonchés de cadavres et de mouches de sang ( insectes qui se nourrissent de sang humain ). De plus, la gestion du chaos aura des répercussions dans les dialogues avec certains personnages dans le jeu, occasionnant quelques embranchements additionnels.

Au niveau de l'équipement, Dishonored 2 propose du contenu similaire au premier opus. Avec la possibilité d'utiliser deux armes simultanément, la lame sera centrée sur la main droite, tandis que celle de gauche permettra d'utiliser d'autres équipements ( arbalète, pistolet, grenades, mines ) et autres pouvoirs de l'Outsider. Ces habiletés seront à débloquer suivant les runes disséminées dans les différents quartiers de Karnaca. Les pouvoirs se veulent légèrement différents que dans le premier volet et s'avèrent uniques à chaque personnage jouable. En complément, les charmes d'os – également à trouver dans les niveaux – nous octroient des capacités supplémentaires, notamment un gain de vitalité, asséner davantage de dégâts ou encore la possibilité de nager plus vite. Globalement, la prise en main du soft est aisée, assurée par des raccourcis à utiliser pour s'équiper rapidement et une bonne lisibilité au moyen d'une interface très limpide.

Dishonored 2 - 7. Dishonored 2 - 8.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]