Test Dishonored

Le par  |  7 commentaire(s)
vignette

Alors que l'on critique souvent le marché du jeu vidéo pour le manque de nouvelle licences, le studio Arkane nous prouve que l'ambition est encore présente, dans l'optique de proposer de nouvelles expériences, avec sa nouvelle productions : Dishonored. Ce FPS propose un gameplay à mi-chemin entre plusieurs styles, misant sur deux pôles : la discrétion et l'action. La recette se complémente d'un univers plutôt immersif. Bref, il s'agit là d'une petite pépite qu'on aimerait avoir plus souvent dans nos mains de joueur.

Cela faisait quelques temps que nous avions pas entendu parler du développeur franco-américain Arkane Studios. Et pourtant, cette entreprise a donné naissance à des productions remarquables sur PC : de Arx Fatalix à Dark Messiah, il était à chaque fois question de concepts innovants et finement imaginés. Avec Dishonored, le studio prouve son savoir-faire en terme d'imagination de nouveaux systèmes, afin d'offrir la meilleure expérience possible pour nous, les joueurs. En effet, cette production propose une approche différente de la plupart des FPS actuels, mettant en avant des arguments déjà aperçus dans des productions passées, mais mixées et sublimées de sorte à fournir un rendu final extrêmement riche.

Avant de se focaliser sur la prise en main de Dishonored, il est important de faire le point sur son scénario qui, en dépit de peu d'effets de surprise, propose une trame très intéressante et fort bien mise en avant à l'aide d'une pâte artistique globale d'excellente facture. En effet, le directeur artistique Viktor Antonov ( qui a travaillé sur Half-Life 2 notamment ) a participé à l'élaboration aux environnement du jeu, et cela s'en ressent dans l'architecture finement travaillée et mixant les univers, pour un rendu steam punk très percutant. Le jeu se déroule par ailleurs dans un monde très inspiré de l'Angleterre pendant l'époque victorienne, marquée par la révolution industrielle, tout en proposant un côté presque apocalyptique en raison des événements qui se produise dans la ville de Dunwall, le lieu dans lequel vous évoluerez.

1 2 

Dans Dishonored, vous incarnez Corvo, garde du corps personnel de l'impératrice Kaldwin et de sa fille Emily. Dunwall étant sujet à une terrible épidémie de peste, la population semble au bout du gouffre. En effet, aucun réel antidote n'a encore été trouvé par le Dr. Sokolov, le médecin de la majesté, mais se contente de fournir la haute aristocratie en élixirs, afin d'éviter la propagation de la maladie autour de l'impératrice. Pendant ce temps, le petit peuple se meurt et se contaminent au travers des rats et des geignards, le nom attribué aux pestiférés touchés par la peste et vivant comme des zombies dans les ruelles et égoûts mal famés. Votre objectif était donc de prendre une embarcation et de trouver un remède au plus vite auprès des pays voisins. Votre retour anticipé à Dunwall n'est pas chargé de bonnes nouvelles, inquiétant l'impératrice au plus haut point.

Au cours des premiers instants de jeu, Kaldwin se fait tout simplement tuer sous vos yeux par d'étranges assassins qui, venus en nombre, ont profité de l'occasion pour kidnapper la jeune Emily. Les gardes royaux arrivant juste après le malheur, n'hésitent pas une seconde pour inculper Corvo de meurtre, ce qui lui vaut un marquage de traître au fer rouge sur le visage, ainsi qu'un séjour illimité dans les geôles de Dunwall. Alors qu'aucune issue ne semblait possible, un garde vous remet un modeste plat qui dissimule une lettre ainsi que la clé de votre cage. A priori, tout le monde ne semble pas penser que Corvo est coupable de cette terrible injustice et a besoin de son aide pour des raisons encore inconnues. Les débuts de l'aventure laissent donc entrevoir un coup monté qui a pour but à des conspirateurs de prendre le pouvoir de la ville, dans l'optique de pouvoir faire ce que bon leur semble.

Le scénario du jeu se poursuivra bien évidemment lorsque vous parviendrez à vous échapper incognito et faire la connaissance des personnes qui vous ont aidé. Votre objectif sera alors de retrouver la trace de la petite Emily, mais aussi de laver votre honneur en faisant tomber les conspirateurs. Et en cela, certains personnages viendront vous prêter main forte.

3 4 

Dans le même style
  • Test Dishonored 2
    Faisant suite à un premier épisode qui a assuré la surprise en raison de la qualité de son intrigue, sa liberté d'action ou encore son level design proposant une certaine richesse en matière de gameplay, Dishonored 2 était ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1055702
Franchement je m'éclate comme un petit fou sur celui la
Pourvoir y aller en mode bourrin n'empeche rien, hormis la présence de plus de gardent et le fait qu'ils vont etre un peu plus sur les nerfs dans la suite de l'histoire, ou alors le faire en mode discretos pour avoir le moins de garde possible, bref un régale.
C'est vraiment le premier jeu ou je me suis retrouvé comme un con devant le pc en me disant : wouaaa ca aussi j'peux faire, etc.
ils ont vraiment assez niveau archi des niveaux on peut passer un peu partout, sans oublie les passages en utilisant tel ou tel pouvoir et ca c'est vraiment la classe.
Chose hyper étonnante, la baston a l'épée, ... j'avoue que j'appréhendais un peu avec la vue FPS, mais finalement je la trouve plus kiffante qu'un Assassin creed.
Par contre j'ai pu voir je ne sais plus ou, qu'il y avait une vrai différence entre pc et console coté graphisme (bon normal ) mais ca avait l'air d'etre vraiment flagrant d'apres des post que j'avais lu. quelqu'un peut confirmer ?
Le #1055752
Tout à fait Melio, j'ai testé la version PS3 et aperçu la version PC : les différences graphiques sont assez marquantes pour peu qu'on ait l’œil avisé. Ce sont surtout les textures qui sont bien moins réussies sur consoles, avec un effet de pixelisation assez moche vu de près...

Après, comme je l'ai indiqué dans le test, c'est la pâte artistique fabuleuse qui fait oublier les performance du moteur graphique pas toujours magnifiques. Et oui, le gameplay m'a bien fait rêver aussi, et je vais d'ailleurs refaire le jeu autrement qu'en misant sur la pure discrétion
Le #1056182
C'est un pied immense que de faire de l'infiltration dans ce jeu .Pour essayer différentes façon de faire le jeu,je reprend le même niveau en nouvelle partie,et c'est là que l'on voit le travail de fou que les développeurs du jeu ont fait pour dishonored.Chaque partie peut être jouée différement.Impressionnant.Alors c'est vrai que les graphismes auraient pu êtres meilleurs,mais bon,pas de quoi bouder le jeu.Créer un jeu linéaire,mais avec une variation de possibilité si impressionnante,chaque niveau est une aventure différente,quelque soit la façon de jouer,et en plus c'est studio français.EXTRAORDINAIRE!!!!!!!!!!,Cela fait du bien.Enfin une bonne fin d'année en jeu : Borderlands 2,Dishonored,Halo 4, Hitman.
Le #1056212
"Génération Nouvelles Technologies" qui fait encore un test jeu vidéo avec une console vieille de plus de 7 ans ...
Le #1059002
temp2008 a écrit :

"Génération Nouvelles Technologies" qui fait encore un test jeu vidéo avec une console vieille de plus de 7 ans ...




Bin oui, mais bon, les pauvres joueurs consoles, faut bien les nourrir un peu de temps en temps...

Le "problème" est que les tests devraient se faire sur les versions PC quand le jeu sort aussi sur PC.
Parce que sinon on a l'impression que c'est un test de jeu console... Ce qui du coup ne motive pas spécialement les joueurs PC...
Mais ça c'est pareil sur presque tous les site de jeux vidéos, ils testent presque toujours les versions consoles, débile.
Tout comme les "trailers" et démos d'ailleurs, pour Borderlands 2 c'était une vidéo de la version console avec un gameplay merdique lié au pad...
Le #1065882
Sur PC je trouve le jeu très beau et surtout très jouable même avec une configuration qui commence un peu à dater...
Incontestablement un mix entre Thief et HL², deux excellentes références qui en plus sont parmi mes jeux préférés.
Le #1084082
IA amie peu loquace j'imagine ..???
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]