Test Donjon & Dragon Online : Stormreach

Le par  |  4 commentaire(s)
Oui, mais encore '

Bien évidemment, les combats ne sont pas au tour par tour mais bien en temps réel. Les classes de personnages déterminent de façon évidente la manière d’appréhender les rencontres. Un voleur a tendance à avancer discrètement pour détecter d’éventuels pièges et surprendre les adversaires. Les gros combattants comme le guerrier, le barbare, voire le paladin, sont à peine en arrière pour intercepter sur eux la charge ennemie. Quant aux lanceurs de sorts, la tendance est à rester en retrait mais certains sorts nécessitent d’être assez proche des monstres pour pouvoir être lancés.


Donjons et Dragons 11  Donjons et Dragons 12


Jouer un lanceur de sort peut sembler un peu délicat de prime abord. Il faut bien profiter des didacticiels dédiés à chaque aspect du gameplay dans la zone des débutants pour assimiler au mieux la gestion du temps, des sortilèges et la récupération des pouvoirs. Pour la magie, DDO s’appuie sur un système de règles optionnelles différent des règles de base du jeu de rôle papier. Les lanceurs de sort reçoivent un nombre de points de magie déterminé par leur classe, leur niveau et certains talents. Chaque sort lancé coûte des points récupérables en se reposant. Les magiciens et les prêtres ne peuvent mémoriser qu’un nombre limité de sorts parmi la liste qu’ils maîtrisent. Ces sorts seront les seuls à pouvoir être utilisés jusqu’au prochain repos. Ils peuvent s’en servir autant de fois qu’ils le souhaitent tant qu’ils possèdent des points de magie.


Donjons et Dragons 13  Donjons et Dragons 14


En ville, les tavernes servent de lieu de repos aux aventuriers. Ils y régénèrent leurs points de vie et de magie. Des quêtes sont généralement disponibles.

Dans les instances, les lieux de repos sont symbolisés par des shrines ( sorte d’autels saints ) où les aventuriers peuvent, comme dans les tavernes, se reposer et se régénérer. Elles permettent également de ressusciter un compagnon mort dans l’instance sans avoir à en sortir. Passé le niveau 1, la mort d'un personnage entraîne la perte de quelques points d’expérience. La régénération et la gestion des points de vie et de magie en instance sont délicates car ces shrines ne fonctionnent qu’une fois par personnage.

On trouve également dans les donjons des caisses et des tonneaux que l’on peut briser pour récupérer des objets ou de l’argent. Des collectionneurs ( PNJ ) sont à la recherche d’objets spécifiques. On peut donc troquer ces objets contre des récompenses.


Donjons et Dragons 15  Donjons et Dragons 16


../..
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169643
C'est vraiment dommage qu'il ressemble plus a Guild War avec ses zones instances ,J'aurais préféré des zones a explorer comme dans wow ou everquest premier du nom .
Juste pour ca je continuerai a jouer a everquest 1
Le #169644
"everquest premier du nom " : le deuxieme du nom est base sur le meme principe... en mieux et beaucoup plus joli (en ayant le PC adapte..) !
Le #169645
J'ai pu faire la béta, pour un joueur de JDR sur table, j'ai ADORE !!!!!
Ayant aussi fait la béta de WOW, je me permets de faire la comparaison: WOW très bien, DDO encore mieu
Le #169646
krisallyde je sais que eq2 est plus joli et sur le même principe . Mais bon tout ma guilde y est resté sur eq1 alors je reste et ceux qui ont essayé eq2 et wow sont revenus a eq1 , pour des questions de mentalités ,de plaisir de jeu ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]