Test Doom

Le par  |  4 commentaire(s)

Bien éloigné de Doom 3, ce nouveau Doom cherche davantage à se calquer sur les deux premiers opus de la franchise. Aussi, il est surtout question de gameplay, le titre nous laissant presque toujours acteur de ce qui se passe à l'écran. La progression s'effectue à grands coups d'armes, dont certaines bien connues des fans de longue date. On y retrouve l'incontournable super shotgun, mais aussi le lance-roquettes, le fusil plasma et le BFG 9000 toujours aussi destructeur. Le feeling des armes se veut correct, quand bien même le pistolet de base manque clairement de pêche, au même titre que le fusil à pompe classique. Également, le lance-roquette déçoit légèrement en raison de dégâts finalement assez faibles et ce, malgré les explosions engendrées. L'ajout d'armes telles que le canon de Gauss se révèlent toutefois assez intéressantes, au même titre que la possibilité d'améliorer notre équipement.

En effet, il sera possible de glaner des points de compétences au fil des kills que nous effectuons, nous permettant de débloquer des habiletés supplémentaires pour nos pétoires. Cela offre une certaine diversité dans l'usage des armes, ainsi qu'un gain en matière de puissance. Il est également possible d'améliorer l'armure de notre marine, afin de gagner en dextérité, en résistance ou encore au niveau des pouvoirs. Ces derniers se pilotent au moyen de runes qui seront à débloquer au fil du jeu, offrant des avantages supplémentaires. Pour en obtenir, il convient de trouver des stèles dans les niveaux du jeu, donnant accès à des défis. Malgré des temps de chargement assez longs pour y participer, ces challenges – souvent basés sur le timing – permettent de débloquer des pouvoirs qui pourront être équipés en tant que compétences passives. Cet ajout se révèle assez intéressant, surtout que cela donne l'occasion d'explorer les différents environnements du jeu, soulignant un level design plutôt bien pensé par id Software.

Doom - 5 Doom - 6

Le titre propose des niveaux globalement bien construits et généralement très généreux en matière de verticalité. Vu qu'il est possible de sauter – voire même un double saut une fois que vous posséderez des bottes adaptées – les environnements affichent régulièrement des phases de plate-forme qui ponctuent les gunfights. C'est notamment l'occasion de trouver des secrets très nombreux et généreux ( des textures des niveaux de Doom premier du nom sont cachées ), entre la recherche d'une clé jaune ou bleue pour progresser jusqu'à l'objectif suivant. Car oui, le titre joue la carte old school jusqu'au bout avec la nécessité de trouver des clés d'accès de couleur, à l'instar des premiers volets de la franchise.

Au niveau du bestiaire, nous retrouvons la quasi-intégralité des monstres de Doom et Doom 2, affichant un design amplement modifié. Ces démons se révèlent bien plus rapides que par le passé et nécessitent d'être constamment en mouvement pour ne pas être déchiqueté. En cas de corps-à-corps, la tronçonneuse est un choix de premier ordre – si vous avez suffisamment de carburant – mais un ajout de gameplay a été implanté pour assurer un côté viscéral : les glory-kills. Ces derniers permettent d'effectuer une ultime action frontale à un adversaire à l'article de la mort, de sorte à assurer le spectacle en terme d'hémoglobine. Outre l'aspect purement visuel, l'intérêt est présent in-game car ces attaques permettent de récupérer davantage de santé et, parfois, des munitions supplémentaires. Toutefois, ces attaques se révèlent rapidement très répétitives et tendent à casser le rythme des combats. Vous l'aurez également compris, Doom ne propose pas de récupération de santé / d'amure automatique. Les trousses de soin seront présentes dans les niveaux afin de faire grimper notre barre de vie. Les bonus de l'époque telles que les sphères d'invincibilité ou encore berserk sont également présentes.


Doom - 7 Doom - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1900210
J'ai lu en entier le dossier ... Il donne quand même pas mal envie.
Le #1900251
J'ai découvert l'informatique avec Wolfenstein 3D, puis Doom.... ID Software étaient sur une autre planète, des maitres !
J'ai même acheté ma première carte audio (si, si ce n'était pas natif à l'époque, c'était même exceptionnel) pour entendre les chiens et les nazis hurler....
Le #1903310
Doom 3 + Resurection of Evil sont pour moi des bases. J'avais adoré Doom et Doom 2, espérons que ce nouvel opus réponde à mon attente...


Le #1915068
Il est présentement en solde -50%... ça commence à être tentant, ça donne 40$ ici.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]