Test Dragon's Crown

Le par  |  0 commentaire(s)
Dragon Crown - vignette

Plutôt connu des amateurs de RPG japonais, le studio Vanillaware nous habitue à des productions léchées sur le plan graphique, apportant par la même occasion des approches bien particulières. Le nouveau titre, Dragon's Crown, n'est pas de la dernière pluie, puisqu'il était prévu pour sortir sur DreamCast. Cette longue gestation découle-t-elle sur un jeu de la même trempe que les autres productions du studio ? Nous vous apportons des éléments de réponse dans notre test du jour.

Pour plusieurs joueurs, le studio Vanillaware est synonyme de qualité, en raison de ses jeux toujours très originaux et proposant une véritable pâte graphique qui fait la marque de fabrique de la société. Que se soit GrimGrimoire, Odin Sphere ou, plus récemment, Muramasa, il est toujours question d'une 2D impeccable et au chara-design massif qui ne plaira pas forcément à tout le monde. L'entreprise de George Kamitani travaillait depuis un certain temps sur le projet Dragon's Crown, puisqu'il était déjà dans les cartons en 1997, alors que le studio venait de sortir Princess Crown sur Saturn.

Il aura fallu attendre 2013 pour profiter de cette production, laquelle a coûté relativement cher mais qui est parvenue à trouver un éditeur auprès de la société Atlus. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne s'agit pas d'un RPG japonais pur jus, mais bien d'un beat'em all en 2D qui reprend subtilement la recette de titres tels que Golden Axe et ce, tout en prenant soin d'agrémenter l'ensemble de quelques subtilités qui se révéleront particulièrement savoureuses après plusieurs heures de jeu.

Dragon Crown - 1 Dragon Crown - 2 

Concrètement, le titre baigne dans l'héroïc fantasy et le médiéval, nous permettant prioritairement de choisir un personnage parmi les six qui se vautrent autour de la table d'une taverne éclairée à la bougie. Chacun présente une classe bien à lui : le guerrier, idéal pour les novices, l'amazone, le mage, la sorcière, l'elfe et le nain. Le choix du début ne sera pas définitif, puisqu'il sera possible de concevoir d'autres avatars lorsqu'on le souhaite dans le jeu, afin de pouvoir tester les différentes capacité de chacun. Classe oblige, chaque protagoniste dispose de ses propres attaques, pouvoirs et combos. Aussi, il se montre intéressant de tous les tester bien que, fort malheureusement, la progression dans le scénario se montrera stricto sensu identique dans tous les cas de figure. Dommage, nous aurions bien apprécié le fait de profiter de divers embranchements, découlant sur des fins différentes.

L'intérêt de Dragon's Crown ne se mesure pas dans les premières minutes de jeu, quand bien même elles se révèlent intéressantes. En effet, il est question de suivre une progression plutôt linéaire, régie par les PNJ que vous rencontrerez dans l'unique ville du jeu. Dans la majeure partie des cas, il conviendra de se rendre à la guilde pour accepter des quêtes auprès du puissant chevalier Samuel, ou de faire un tour au château pour procéder à des aventures plus importantes. Les déplacements dans la cité s'effectue à la manière d'un Valkyrie Profile, à savoir sur un plan en 2D, avec la possibilité d'entrer dans diverses zones telles que la taverne ( pour gérer son équipe ), la tour du sorcier, la boutique de la magicienne ( permettant également de réparer son équipement ), ou encore l'église. Cette dernière permet de prier pour s'octroyer des faveurs en combat, mais l'homme de foi peut aussi ressusciter des combattants décédés, si toutefois vous récupérez les ossements dans les différents niveaux du jeu.

Dragon Crown - 3 Dragon Crown - 4 

Encore une fois, ce système fait largement penser à Valkyrie Profile, d'autant plus que chaque mort est définitive ( à moins de payer plutôt cher leur récupération ). Toutefois – et contrairement à la série de Square Enix – les ossements sont très nombreux et reviennent à chaque fois que l'on retourne dans un niveau déjà visité. Aussi, le choix sera d'autant plus libre et la frustration absente, surtout que nous récupérons des combattants de plus en plus fort au fil du gain d'expérience.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]