Test DriveClone 6 Pro : cloner et sauvegarder ses données

Le par  |  4 commentaire(s)

Sauvegarde de fichiers
Deux modes de sauvegarde sont disponibles dans DriveClone 6 Pro. Le premier permet la sauvegarde de dossiers et fichiers spécifiques et s'avère essentiel pour vos documents personnels. L'utilisateur réalise la première fois un premier jeu de sauvegarde et les fois suivantes, il pourra effectuer une simple mise à jour grâce à la sauvegarde de fichier incrémentale. DriveClone Pro facilite les backups, en proposant une présélection des types de sauvegarde. Ainsi, on pourra cocher la sauvegarde par e-mail, par fichiers musique, par fichiers image, par fichiers vidéo, fichiers financier. L'application recoupera toute seule les bonnes informations grâce aux extensions des fichiers. Cela vous évitera de parcourir manuellement l'arborescence de vos unités. Une fonction intéressante notamment pour les néophytes qui auront du mal à sauvegarder ces données manuellement.

 

DClonepro03   DClonepro04

 


Sauvegarde de l'ordinateur

Le second mode sauvegarde entièrement l'ordinateur (le disque dur complet) ou des partitions de votre choix. Il est toujours possible de valider la sauvegarde complète puis l'incrémentale pour mettre à jour les modifications. DriveClone 6 Pro ne vous réclamera que de choisir l'unité de disque ou la partition concernée et le support de destination. Toutes sont supportées avec le NTFS, FAT, FAT32, Linux Ext2 et Ext3. Une de nos partitions contenait un formatage Ext4 (Ubuntu 9.04) et a été identifiée comme inconnue. Cela ne nous a pas empêché de mener l'opération à bien.

 

DClonepro05   DClonepro06

 


La sauvegarde sur une unité interne / externe, optique, un dossier réseau ou vers un FTP

L'utilisateur peut traditionnellement choisir de sauvegarder son contenu sur une unité de disque interne ou externe (disque dur externe, clé USB…), sur un média optique tel qu'un CD ou un DVD, ou encore sur un emplacement réseau. Rien de très surprenant en somme ! Mais, la grande nouveauté n'est autre que la possibilité de sauvegarder hors site vers un serveur FTP. Pour cela au moment de choisir l'emplacement de destination, il faudra simplement cocher "Activer la copie hors site" puis saisir les paramètres de l'adresse du site FTP, votre nom d'utilisateur et mot de passe, le numéro de port. La sauvegarde à distance réduit de moitié les risques de perte de données. Vous pouvez exploiter le FTP de votre Fournisseur d'Accès Internet ou votre serveur FTP personnel (un NAS par exemple).

 

DClonepro07   DClonepro08

 


Le clonage de partition ou de disque

Un bon outil de sauvegarde moderne se doit de proposer la fonction de clonage. Vous pourrez "ghoster" un disque dur entier (copie physique) ou n'importe qu'elle partition (copie logique) vers un autre disque dur ou vers une autre partition. Deux choix sont possibles en fonction du support final, "Garder la même taille de partition pour le lecteur de destination que pour le lecteur source" et "Modifier la taille de la partition de destination". Avec cette copie de secteurs, vous retrouverez à l'identique vos informations sans avoir à réinstaller le système. L'idéal est d'installer son système d'exploitation, les mises à jour, les pilotes des périphériques ainsi que les applications que vous utilisez le plus souvent (suite sécuritaire, traitement de texte, retouche d'images, client de messagerie, navigateur et extensions…) et de réaliser son clonage. En cas de panne du système ou acquisition d'un nouveau disque dur, la réinstallation de l'image vous fera gagner un temps précieux !

 

DClonepro09   DClonepro10

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #516081
"la vérification de l'intégrité d'une image générée"
Ah en croir ce qui est ecrit il aura fallut 6 version pour avoir au minimum un simple hash?
C'est quand meme loin de ce qu'appelle la news "la suite par excellence pour le particulier"

D'ailleur j'ai une question, pourquoi la version pro ne fonctionne pas sous linux?
Alors que l'express qui d'apres l'éditeur est limité à la partition systeme, fonctionnerai sous linux?

D'ailleur dans la suite du dossier, on voit qu'il gere les format ext2/3, pas le ext4 aparrament, quand est il des autres FS (xfs, jfs, hfs, reiserfs, ...)

En ce qui concerne le disque de secours, j'ai cru comprendre (sur le site de l'editeur) qu'il utiliser windows PE, cela ne devrait-il pas permettre de faire des sauvegardes d'un system linux?

Quand est il du taux de compression effectif?

En tout cas, c'est un tarif intéréssant.

PS: belle synthèse des fonctionnalités, de quoi initier tout le monde.
Le #516231
J'ai téléchargé la démo. Le fait de pouvoir démarrer en mode pré OS rien qu'en appuyant sur la barre "Espace" va permettre de résoudre bien des problèmes...
En tout cas un dossier méga-complet
Le #555851
Test intéressant, mais il n'est pas allé au bout.

Mes tests ont été réalisés sous Windows 7 Pro 64 bits et 32 bits, Windows XP Pro 32 bits avec Drive Clone 6 Pro.

Exemple d'inconvénient majeur que ne met pas en lumière le test c'est sur la partie "Prévisualiser une image de sauvegarde". La prévisualisation ne se fait qu'en lecture seule. En conséquence, lorsque vous souhaitez récupérer les fichiers d'un profil utilisateur, ce n'est pas possible car vous n'avez pas la possibilité de modifier les droits d'accès. Le seul moyen pour vous de vous en sortir est de faire une restauration de la partition, donc d'écraser un disque entier. Inconvénient qui ne concerne pas son concurrent Acronis True Image.

Lorsque j'ai lancé une restauration sous Windows 7 64 bits vers un disque externe, celle-ci est allée au bout, mais j'ai eu le droit à un blue screen juste à la fin.

En ce qui concerne la fonctionnalité "Créer un disque de secours bootable", le processus de création vers une clé USB de 2GB n'est pas allé au bout. Sur la clé, il y a un certain nombre de fichiers copiés mais la clé n'est pas bootable, dommage !

Autre petit défaut, il ne fait pas d'association avec les extensions .sco. Ce qui vous oblige de lancer au préalable Drive Clone.

L'éditeur a encore du travail pour arriver à la cheville de son concurrent Acronis même si j'apprécie certaines de ses fonctions (conversion vers VMware ...).
Le #571731
Bonjour à tous,
Quelques petits ajouts à ce test et aux commentaires,

"Prévisualisation d’une image de sauvegarde" :
Dans le cas précis décrit cela ne dérange pas pour récupérer les données et non les modifier. Il suffit juste à copier les données du disque virtuel monté vers la destination ou au pire un disque externe pour réinjecter ensuite ces données.
Concernant la modification d’une image de sauvegarde, cela est dangereux car il y a un risque élevé de corrompre manuellement l’image.

"Restauration sous Windows 7 64bit" :
Il faudrait voir quel type de sauvegarde a été effectué car sous Windows 7 le système de boot a changé et contient par défaut une partition avec WinRE. Sans cette partition de boot il ne sera pas possible de lancer le système.

"Création d’un disque de secours bootable" :
Il est nécessaire d'avoir un système de fichiers prévu pour le boot USB, voici la KB Microsoft à ce sujet : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa940860(WinEmbedded.5).aspx
Aussi, certaines clés ont plusieurs partitions (afin de permettre le cryptage) et parfois le bios n'est ainsi pas capable de booter sur la partie qui contient les données de l'utilisateur et donc DriveClone.

"extensions .sco" :
C’est une idée

"Comparaison Acronis" :
DriveClone possède de réels atouts vs son concurrent. DriveClone est notamment le seul à avoir un noyau Microsoft pour supporter le matériel et à proposer la Sauvegarde Universelle pour toutes les versions…
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]