Test ESET Smart Security - NOD32

Le par  |  8 commentaire(s)
Le moteur de l'antivirus NOD 32 ayant déjà fait ses preuves en combinant vitesse d’exécution, faible consommation en ressources et surtout, une grande efficacité, c'est par conséquent sans surprise qu’ESET s’appuie une nouvelle fois sur la technologie ThreatSense. Cette dernière offrant une protection complète (base de signatures, détection proactive et heuristique) contre les malwares en tout genre : virus, vers, trojans, spywares et autres rootkits.



threatsense




ESET Smart Security analyses Mais ESET ne s’est pas pour autant reposé sur ses lauriers, ce dernier ayant pris le soin d’apporter de nouvelles optimisations au sein du noyau du moteur qui passe de la version 2.7 à la 3.0.

A commencer par une légère réduction (et oui, encore) de la consommation des ressources, Eset Smart Security consommant en moyenne 27 Mo (35 Mo lors d'une analyse à la demande), pour un taux d'occupation processeur proche de zéro lors de la protection en temps réel (40% en moyenne lors d'une analyse complète à la demande).
ESS s'offre en plus le luxe de fonctionner parfaitement en environnement 32 ou 64 bits, ce dont tous les éditeurs ne peuvent pas encore se vanter. Certainement en partie dû aux difficultés posées par la technologie PatchGuard de Microsoft.

N’oublions pas non plus les quelques autres améliorations liées par exemple, à l’efficacité de désinfection et de nettoyage face aux menaces. Notamment pour assurer une meilleure autonomie d'ESS en réduisant au maximum les interactions nécessaires de la part de l'utilisateur.



Nous n’avons évidemment pas effectué de tests de détection quels qu’il soient, faute de moyens  techniques et humains suffisants. ESET Smart Security antivirusIl serait en effet ridicule et présomptueux pour un site dédié à l’informatique comme GNT, de prétendre le contraire.  Puisque l’infrastructure, les protocoles de test mais aussi les moyens de sécurité à metre en place pour éviter une propagation accidentelle sur le réseau sont très lourds à gérer. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut par exemple classer les malwares par catégories (plusieurs milliers), connaître les mécanismes d’infection, de fonctionnement et de propagation dans le but de mieux comprendre la non détection de certains malwares.

Sans oublier de tester différents scénarios d’infection et de propagation qu’il convient de réaliser en situation réelle.
Bref, un travail titanesque, que réalise parfaitement le laboratoire indépendant d’AV Comparative.  Il suffit par exemple de consulter les résultats pour constater que NOD32 2.7 (la version 3.0 aujourd’hui intégrée à ESS est en cours de test) se place parmi les meilleurs systèmes de détection proactif (analyse et détection d’un comportement anormal au sein du système), juste derrière Antivir premium, avec un taux de réussite de 71%. De quoi impressionner des pointures telles que BitDefender, Kasperky, G-Data, Avast Pro, Norton ou encore McAfee qui affichent un taux de réussite de respectivement 44, 40, 39, 37, 35 et 34%.

Pour le reste, il est un peu plus étonnant de voir que le taux de détection n'avoisine "que" 97% de réussite. Soit légèrement moins bien que Kaspersky ou AntiVir Premium qui reste le meilleur.


Toutefois, il convient de relativiser ces résultats car les menaces évoluent rapidement, et l’efficacité des solutions de protection PC se mesure sur la durée. Il faut donc que les développeurs disposent de suffisament de capacité et de réactivité pour analyser les nouvelles menaces. Dans le but de proposer presque aussitôt de nouvelles contre-mesures efficaces, en plus de nouvelles optimisations du moteur d’analyse et de détection pour assurer un niveau de protection optimal aux utilisateurs. C’est pourquoi les tests sont reconduits très régulièrement par AV Comparative mais aussi par d’autres laboratoires, tels que CheckVir, Virus bulletin ou encore l’ICSA.


ESET Smart Security analyses     ESET Smart Security custom scan


Pour le reste, on retrouve les fonctions de planification d’analyse, de mise à jour automatisée et discrète. Mais surtout, la possibilité de paramétrer finement l’analyse en temps-réel ou à la demande, en définissant les types de fichiers à exclure de l’analyse ou non (archives, extensions de fichiers, ), mais aussi les niveaux d’analyse et de désinfection pour limiter ainsi les interventions nécessaires de la part des utilisateurs (méthode heuristique et/ou heuristique avancé, mise en quarantaine, suppression, etc). Le tout, de manière extrêmement intuitive et agréable.


ESET Smart Security filtering mode


Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #195598
je confirme
super antivirus
Le #195600
A noté que seul les version pour professionnel (Business ...) intégre l'analayse des flux alternatif de données.

Une chose que je n'ai jamais vu sur aucun autre anti-virus. Et dont pourtant il a été prouvé que cela pouvais etre source d'infection.
Le #195601
Très bien fait ce petit test.

Par contre, le cout du logiciel c'est une license pour 1 an comme Norton et Kaspersky ? :?
Le #195637
Que dire ? ze must me parait appoprié
Le #196465
Best of the best depuis plusieurs années.
Le #197950
Je l'ai acheter pour 2 ans, pour 4 postes, il me parait vraiment bien, chez moi il ne prend que 1 Mo de RAM lorsqu'il est inactif, et seulement 4 Mo lorsqu'il analyse. Je l'ai tester sur 4 postes, donc je suis presque sur de ce que je dit....

Il prend donc beaucoup mois que kaspersky ou BitDefender, il y a peut être une erreur dans le test à ce nivaux là, non ?

En tout cas très bon antivirus !!!
Sinon, j'ai entendu dire qu'il ne savait pas détecter une variante de Beagle, c'est vrai ?
Le #197955
Non, en fait je regardais le mauvaus processus, ekrn.exe bouffe 30 Mo chez moi et egui.exe 2 à 4 Mo. Ca fait beaucoup finalement.... Peut être Kaspersky est-il meilleur....
Le #387001
je l'ai essayé et je me suis fait emboucaner par des trojans en telechargeant sur la mule...
j'avais pourtant soumis l'archive à une analyse avant de la decomprésser et nod 32 n'y a vu que du feu....
j'ai galéré pour retrouver mon systeme, merci a Kaspersky 2009 et drive clone que je vous conseille vivement.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]