Test Fable 2

Le par  |  0 commentaire(s)
Le joueur ne se voit plus seulement offrir la possibilité de choisir entre le bien et mal, corruption et pureté entrent définitivement dans l’équation. Tandis que bien et mal affectent nos choix les plus importants, celui par exemple de libérer des esclaves, corruption et pureté se baseront pour ainsi dire sur nos actions de tous les jours.

Boire de l’alcool, augmenter le loyer de nos propriétés, tromper notre femme ou faire appel à des prostituées sont des actes de corruption. Pour être un saint, il nous faudra manger végétarien, consommer des boissons non-alcoolisées, diminuer les loyers voire porter des préservatifs en cas de relation sexuelle.

Fable 2   Image 15  Fable 2   Image 14

L’équilibre entre le bien et le mal a au moins le mérite de coller à la réalité. Il est en effet plus facile de semer le mal et la souffrance que de les combattre. Nos choix auront bien évidemment des conséquences physiques sur notre héros qui commencera à avoir des cornes sur la tête ou une aura lumineuse selon les cas.

Les choix que nous effectuons tout au long de l’histoire peuvent aussi bien affecter notre quotidien que celui des autres. Cette multiplicité autorise le joueur à finir le jeu plusieurs fois quitte à tout recommencer. Ceci dit, l’ensemble en vaut largement le détour, vu notamment le nombre de quêtes annexes qui pourra sans grand mal tripler la durée de vie du jeu.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]