Test Fight Night Champion

Le par  |  0 commentaire(s)

Se construire une bonne réputation ne se fera pas en un jour, malheureusement pour le testeur pressé que je suis. Après avoir programmé votre premier combat, le passage par la case entraînement sera obligatoire. Selon le lieu où vous déciderez de transpirer en frappant le vide ou un sac suspendu et innocent, la condition de votre boxeur en sera différemment affectée. Pour que la plupart de vos aptitudes gagnent de l'expérience, il faudra donc changer régulièrement de camp d'entraînement. Mais ils ont chacun un prix, et à moins que vous ne réussissiez à débloquer sans attendre un cheat-code "corruption", la salle de base représentera l'unique lieu que vous fréquenterez pendant de longues semaines (fictives) pour vous améliorer.

Il y aura également un travail de gestion à effectuer; entre les séances d'entraînement, les phases de repos et les combats, vous devrez trouver le bon équilibre pour que votre boxeur gravisse les échelons le plus rapidement possible. Si vous enchaînez les entraînements, son endurance baissera significativement, tandis qu'en lui demandant de faire la sieste un peu trop souvent, il n'arrivera pas préparé le jour du combat et se récoltera sûrement une bonne défaite. En sachant que chaque action consommera de l'endurance, et que le mode Palmarès est tellement bourré de statistiques qu'on finit par s'y perdre, les plus motivés (et connaisseurs en boxe) seront privilégiés par rapport aux autres.

Fight Night Champion PS3 (5) Fight Night Champion PS3 (6)

Isaac Frost, le boxeur qu'on aimerait tous voir tomber dans un trou. En plus d'être imbu de sa personne comme nul autre, c'est aussi l'adversaire que l'on rencontre le plus souvent dans les parties en ligne.

Et le jeu en lui-même ma bonne dame ? Il n'est pas destiné aux bourrins, ce qui le rend difficile d'accès aux novices (comme moi, je l'avoue) qui devront trouver par eux-mêmes ce qu'est un jab. Vous ne pourrez tout d'abord pas arroser sans interruption votre adversaire de crochets, directs et autres uppercuts, simplement parce que ces coups vident votre barre d'endurance (qui se régénère d'elle-même). Que faire alors ? Observer (avec vos yeux). Bloquer (avec R1). Esquiver (à l'aide de L1 et du stick gauche). Le problème, c'est de savoir quand attaquer, quand contre-attaquer, et où. Le mode Entraînement pourra vous aider à vous sentir moins égaré à ce niveau, mais on aurait apprécié un tutorial plus pédagogique. Signalons la présence dans le jeu de plus de 50 boxeurs sous licence (dont certains à débloquer) qui vous permettront de varier les plaisirs.

Fight Night Champion PS3 (7) Fight Night Champion PS3 (8)

Vous verrez souvent des étoiles lors de vos premiers combats dans le mode Palmarès.

Par défaut, seule votre barre d'endurance apparaît à l'écran, mais celle de santé a aussi son importance car plus elle diminuera, et plus vous serez susceptible de subir un knockout. A ce propos, et ça se vérifiera dès vos combats avec Andre Bishop dans le mode Champion, après avoir été mis une fois à terre, il vous sera très difficile (pour ne pas dire quasiment impossible) de vous relever si d'aventure vous chutiez une seconde fois. Et c'est dommage parce qu'allongé, vous ne profiterez plus du spectacle. D'ailleurs, quand vous réalisez vous-même un K.O., un ralenti se met en route pour vous montrer la déformation du visage de votre adversaire causée par votre puissant coup de poing (qui provoquera toujours le même "crac"). L'œil alerte remarquera que les corps épousent bien les cordes si vous les faites tomber près d'elles, et s'il y a bien un regret que l'on formulera concernant l'action du ring, c'est que les jeunes femmes annonçant les rounds ont toujours la même tête. Leurs formes, en revanche...

Reste à vous parler du mode en ligne de Fight Night Champion, qui vous obligera, si ce n'était déjà fait, à ouvrir un compte EA. L'éditeur nous propose certes un set de services plus ou moins utiles en échange, mais il est assez désagréable d'avoir à se soumettre à cette action, donnant l'impression de jouer sous les yeux du géant américain (et l'utilisation par EA de données personnelles ainsi récupérées ne rassure pas) alors qu'en temps normal, une connexion au PSN fait l'affaire. Et si vous refusez, au lancement du titre, d'accepter les conditions d'utilisation propres à l'ouverture d'un compte, vous y aurez droit à chaque fois que vous insèrerez la galette de Fight Night Champion dans votre console. De longues minutes de perdues, sauf si vous jouez le jeu pour affronter au plus vite vos amis connectés. On sent aussi qu'EA tient à ce que vous sacrifiez quelques sous issus de votre poche pour quelques DLC, l'éditeur ayant directement intégré dans le menu principal la Boutique Final Night. Pour un peu, on aurait pu y trouver le manuel de jeu, absent de la boîte, mais celui-ci est quand même présent dans les menus sous forme dématérialisée. Fight Night Champion est pourtant un jeu riche qui aurait mérité une notice papier pour que l'on puisse assimiler toutes ses possibilités sans avoir à le faire uniquement in-game. Comme le disait récemment Capcom, le physique est aujourd'hui toujours indispensable, même si Electronic Arts semble moins le considérer. Ce ne sont pas les arbres qui vont s'en plaindre après tout.

 

Dans le même style
  • Test Fight Night Round 4
    Il aura fallu trois longues années avant qu'Electronic Arts nous fournisse une suite au magnifique et adulé Fight Night Round 3. Et si la surprise ne vient pas du nom du jeu puisqu'il se contente de transformer le 3 par un 4, on se ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]