Test Ghost Recon Advanced Warfighter 2

Le par  |  0 commentaire(s)
Les connaisseurs pourront pester sur cette criante absence qui frustre en général plus d’un joueur, toutefois cela relève un tant soit peu l’intérêt du jeu qui était à ses origines relativement stratégique et réaliste à la fois.

Pour une meilleure expérience de jeu, il est presque indispensable d’élever le degré de difficulté. Je conseille aux bons joueurs de choisir un mode difficile voire très difficile. A ce niveau, les ennemis se montrent bien plus réactifs et précis qu’à l’accoutumée, en général trois, quatre balles suffisent à nous mettre hors circuit.

Ghost Recon Advanced Warfighter 2   Image 48  Ghost Recon Advanced Warfighter 2   Image 47

Le Major Scott Mitchell, soldat exemplaire ou Alain, hardcore gamer ?

Il faudra donc bien veiller à planifier nos attaques et surtout à utiliser la Cross-Com, un système permettant de donner des ordres directement au moyen du pointeur ou mieux encore de la carte satellite. Elle se montrera d’ailleurs d’une extrême utilité dans la mesure où nous ne connaissons pas avec concision la position des ennemis.

L’interface est minimaliste et efficace, elle rappelle logiquement le précédent opus avec en moins quelques artifices visuels pouvant se montrer parfois désagréables. L’impossibilité d’activer l’antialiasing restera toujours de la partie tout comme le support entier de la carte PhysX d’AGEIA.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]