Test Infinite Undiscovery

Le par  |  0 commentaire(s)
Contrairement à ce que l’on peut croire, les villes sont peu nombreuses et mal exploitées par les développeurs. La présence de personnages non-jouables donne un semblant de vie, mais les dialogues sont trop brefs pour intéresser pleinement l’attention du joueur. Leur réalisation architecturale reste tout de même impressionnante.

Les statues de marbres et les portes métalliques sont riches en détails. A l’opposé, les décors dits naturels pèchent par leur sobriété et leur manque de vivacité. La modélisation des personnages set leurs animations associées font elles aussi preuves d’une grande réalisation.

Infinite Undiscovery   Image 7  Infinite Undiscovery   Image 20

L’absence d’un repérage facile et rapide peut malheureusement induire une dommageable sensation de répétition. Cette sensation on peut la retrouver durant l’exploration de donjons et le scénario principal qui nous force à effectuer des allers-retours. Les missions temporellement limitées sont elles aussi responsables de cela.

Le manque de points de sauvegarde pénalise grandement la progression du joueur. Il sera quelques fois amené à revivre de pénibles et longs passages, ce qui n’est pas forcement plaisant. Présentes, les quêtes secondaires manquent clairement d’intérêt scénaristique et sont complètement disjointes. Elles récompenseront au moins le joueur téméraire.

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]