Test Legion Arena : Cult of Mithras

Le par  |  0 commentaire(s)

Avant de nous demander s’il est bien nécessaire de courir nous procurer cette extension, il est impératif de se pencher à nouveau sur Legion Arena (ou de s’y pencher tout court  le cas échéant ). Le jeu se déroule donc au temps des romains qui se prennent la tête pour se forger un empire à la mesure de leur leader César. Non content d’essayer d’avoir la Gaule, notre césarius maximus veut conquérir ce qui pourrait ressembler à l’Europe d’aujourd’hui. Latins, romains et celtes sont ainsi les principaux protagonistes de ce soft (les seuls même…).

image 11      image 12

Les consignes sont toujours très utiles pour connaître la tactique à adopter


Votre progression se distingue en trois temps qui se succèdent immuablement les uns après les autres. Dans un premier temps, il vous faut composer votre armée, la soigner, la promouvoir, l’équiper et la compléter. Dans un second temps, il vous revient la tache de disposer vos hommes sur le champ de bataille et de leur assigner un rôle précis. Dans un troisième et dernier temps, votre maestria doit opérer afin de mener la bataille et vous auréoler d’une gloire méritée. Enfin, vous revenez au premier temps, vos exploits vous apportant fortune/renommée et vous autorisant à réaliser les actions mentionnées plus avant… Le jeu se déroule ainsi sans discontinuer ni varier d’une once. Seules quelques cinématiques mollassonnes jonchent l’aventure. Autant dire que le jeu est plutôt répétitif.

Malgré cette austérité gênante de prime abord, le désir de mener la bataille suivante est bien réelle. C’est une des principales forces du jeu, tant dans son aspect originelle que dans la suite qui lui est apportée. Car le fait de pouvoir améliorer ses troupes ou les compléter apporte un sel, un piment très titillant.

image 13      image 14

La présentation du champ de bataille est la seule partie "jolie à l'oeil"


L’autre grande force est la stratégie qu’il est nécessaire de mettre en œuvre pour dévaster les rangs de vos ennemis de plus en plus apeurés. A ce titre, vous apprenez très vite quelles sont les forces et les faiblesses de chacune de vos escouades et les utilisez donc à bon escient. On obtient ainsi une véritable simulation de stratégie militaire avec les déplacements de troupes, les attaques en plusieurs temps, la répartition fine des différents corps d’élites, etc…L’impression est donc que vous présidez réellement aux destinées de vos hommes.

Seul hic dans ce concert de louanges concernant l’aspect intérêt, l’IA très très limitée de vos adversaires.  Autant lors des premières batailles, on peut comprendre que les adversaires ne soient pas à leur niveau optimum, autant après quelques escarmouches cela devient bien plus inquiétant…En fait, en utilisant quasiment toujours la technique du blitz bien ciblé, on fait mouche et on passe à la suite. L’extension sur cet aspect n’apporte pas grand-chose, car si les troupes disponibles sont multiples dès le départ, si les affrontements rassemblent de nombreuses escouades (d’où l’intérêt de bien maîtriser un petit nombre de troupes en s’exerçant avec la version primaire de Légion Arena) le résultat est identique.

image 15      image 16

Quelques caractéristiques à bien maîtriser pour mener à bien votre lourde tâche


../..

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]