Test Lifesigns A coeur ouvert

Le par  |  0 commentaire(s)

Les discussions et les allers et retours à travers les couloirs de l'hôpital feront la majorité de votre aventure. Le titre ne se monte de ce fait pas difficile à prendre en main, puisqu'il ne s'agira, la plupart du temps que de faire avancer les dialogues. Vous ferez donc connaissance dans un premier temps avec les différents membres de l'hôpital, les médecins et les infirmières, puis avec les différents patients que vous aurez à soigner. Tous vous dévoileront des informations, des détails importants quant au bon déroulement du jeu. Pas besoin de vous souvenir de tout ce qui est dit, ni de disposer près de vous d'un petit carnet de note. Le jeu mémorise de lui-même les détails clés dont vous aurez besoin à un moment ou à un autre.

Lifesigns DS (2) Lifesigns DS (3)

Ces détails viennent se loger en haut de l'écran tactile, s'affiche par le biais de vignettes. Une sorte de menu vertical en quelque sorte, qui s'allonge au fur et à mesure, à tel point que parfois, le déroulement pour accéder au détail voulu se montre assez fastidieux. Pour utiliser l'une de ses informations, il suffit de la faire glisser sur votre interlocuteur, puis de voir sa réaction. A vous donc de savoir user de ces détails clés, un peu comme des cartes que l'on abattrait au bon moment.
Vous effectuerez également de nombreux allers et retours dans l'hôpital. Les développeurs ont intégré à leur titre un plan interactif très précis. Chaque pièce de l'hôpital se distingue par un point sur lequel il suffit de poser votre stylet pour que Tendo s'y rende. Vous disposez d'une vue d'ensemble de ces pièces, et pouvez même constater si la personne à qui vous devez parler si trouve bel et bien. Voilà de quoi vous éviter quelques cheminements inutiles.

Lifesigns DS (6) Lifesigns DS (7)

Entre ces grands moments de discussion viendront s'intercaler quelques mini-jeux, histoire de vous détendre les méninges et de passer à une activité un peu plus dynamique. Le titre vous proposera donc quelques petites épreuves où vous devrez faire preuve de dextérité, le stylet à la main.
Quant aux opérations, celles-ci se déroulent toutes selon un même schéma. Vous oscultez votre patient, puis vous l'opérer. L'ensemble est très directif et vous n'avez aucune initiative à prendre. L'infirmière vous apprend la marche à suivre de l'opération, vous donne le bon instrument à chaque étape, et le titre vous indique, par le biais de l'effet de concentration (une simple pression du bouton L) où couper, inciser, quoi retirer, etc. Aucune erreur ne vous est permise sous peine de perdre votre patient, mais la difficulté n'est pas assez élevée pour que cela survienne. C'est donc un peu simpliste, les opérations nous laissent un peu sur notre faim, surtout après avoir croisé Trauma Center. Mais comme on vous l'a dit, Lifesigns est avant tout un jeu d'aventure. Le reste est à considérer comme du contenu supplémentaire, présent essentiellement pour diversifier le déroulement de l'action. Peut-être aurait-il fallu pour que ce soit réussi que les mini-jeux soient un peu plus nombreux. Mais le titre n'aurait-il pas risqué de vous faire perdre le fil de l'histoire ?

Lifesigns DS Lifesigns DS (1)

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]