Test Mafia 3

Le par  |  0 commentaire(s)

Vous l’aurez compris, Mafia III s’en tire clairement avec les honneurs au niveau de son approche et son ambiance, au moyen d’une mise en scène maîtrisée mais aussi de personnages travaillés. Le fait de délaisser un peu l’atmosphère des deux précédents opus est également appréciable et ce, dans l'optique d’insuffler une véritable identité à l’épisode. En dépit de toutes ces éloges, le titre recèle également quelques tares, lesquelles se concentrent notamment dans son gameplay. En effet, la progression dans le jeu est rapidement très répétitive et ce, en raison de mécaniques trop peu diversifiées. En conséquence, nous nous retrouvons très rapidement face à des actions identiques à reproduire à de nombreuses reprises. Concrètement, la progression s’effectue quartier par quartier. Lincoln doit se rapprocher d’un contact, enclenchant une quête principale destinée à prendre contact avec deux informateurs, lesquels donneront des indications quant aux actions à mener pour saboter le trafic de la mafia italienne. Bien que ces trafics soient différents ( prostitution, alcool, drogue ), les démarches à mener s’avèrent toujours les mêmes : infiltrer une base ennemie et y exterminer une cible précise, récupérer des liasses de dollars de la pègre adverse, démolir leurs véhicules de transit, etc, tout en évitant les forces de police. Après avoir suffisamment saboté les trafics, des capos pointeront le bout de leur nez et il conviendra de les appréhender, puis de les recruter ou les saigner sans vergogne.

Ce n’est qu’après cette étape que le lieutenant du quartier apparaîtra et il faudra l’affronter pour dominer les lieux. Ce schéma se répètera dans l’ensemble des zones du jeu, occasionnant ainsi une certaine lassitude sur la durée. Si la ville se veut relativement vaste et généralement bien imaginée sur le plan artistique, les décors intérieurs se révèlent extrêmement peu variés, n’hésitant pas à être souvent honteusement dupliqués d’un endroit à l’autre. Aussi, plusieurs entrepôts et autres bâtiments laissent très souvent une désagréable sensation de déjà-vu. Heureusement, des missions-clés de la campagne viendront ponctuer cette progression quelque peu monotone, apportant une belle mise en scène et des environnements totalement inédits et généralement très bien pensés par l’équipe de développement. Nous regrettons simplement que ces missions soient si peu nombreuses, hachant le rythme global de la majeure partie du gameplay.

Mafia 3 - 5 Mafia 3 - 6

Du côté de la prise en main, l’ensemble se présente relativement standard. Lincoln répond plutôt bien aux commandes et s’appuie sur un système de couverture vraiment classique lorsqu’il est à pied. Il peut donc se trouver des abris de fortune pour approcher les ennemis, voire s’y cacher lors des fusillades. La visée se veut correcte dans l’ensemble, au même titre que l’action contextuelle pour les attaques au corps-à-corps. Reste la caméra qui rencontre parfois des difficultés à suivre l’action, notamment dans les lieux exigus. Si les phases de gunfight se montrent plutôt grisantes en raison d’un feeling global appréciable des armes et des réactions des adversaires, l’approche en infiltration est soporifique et ce, pour une unique raison : l’intelligence artificielle. En effet, l’IA du jeu est terriblement médiocre. En conséquence, il est très facile de passer au nez et à la barbe des ennemis sans que ces derniers n’aient réellement de soupçons. Mieux encore, il est possible d’attirer les adversaires un à un derrière un obstacle, en attirant leur attention en sifflant. Il convient simplement d’attendre leur venue et les cueillir avec notre couteau. Encore une fois, le schéma peut se répéter à l’infini et cela en devient lassant de facilité. Lors d’échanges de tirs, l’IA réagit toujours plus ou moins de la même façon et nous nous retrouvons rapidement à jouer au « jeu de la taupe », attendant que les malfrats osent lever leur tête de leur abri pour leur coller une balle dans la caboche.

On apprécie toutefois la conduite qui a bénéficié d’un soin tout particulier. Nous restons évidemment sur une prise en main résolument arcade, mais l’impression de lourdeur des voitures est convaincante, assurant quelques belles glissades dans les virages. Nous regrettons toutefois que trop peu de missions engagent des courses-poursuites, laissant cet aspect du jeu en net retrait face à la progression à pied. Toute ces petits tracas laissent à penser que Hangar 13 n’a pas eu le temps de finaliser son jeu comme il l’aurait souhaité.

Mafia 3 - 7 Mafia 3 - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
  • Petit drop test pour le smartphone Asus Zenfone 3. Film d'écran et surcoque apparaissent ...
  • Un vrai drop test pour le smartphone OnePlus 3, qui se retrouve ici lâché depuis un ...
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]