Test Mass Effect 2

Le par  |  0 commentaire(s)

Si vous désirez revoir un certain Wrex ou encore des membres du conseil de la Citadelle, il va falloir malheureusement passer par la case Mass Effect. En tant que suite, Mass Effect 2 possède des mécanismes de jeu similaires à son prédécesseur. Ce mélange action-RPG repose tout d’abord sur les six classes de héros.

Trois grandes spécialités militaires composent cet ensemble : la maîtrise des armes à feu, des pouvoirs techniques et des pouvoirs biotiques. Les soldats, ingénieurs et adeptes sont des classes hautement spécialisées. Les infiltrateurs, avant-gardes et sentinelles sont des classes hybrides, issues donc d’un mélange de spécialités.

Mass Effect 2 - Image 78 Mass Effect 2 - Image 79

Cela ne les empêcheront pas d’avoir accès à des pouvoirs spécifiques comme le camouflage optique et la charge. Il y en a pour à peu près tous les goûts et tous les types de joueurs. La plupart des pouvoirs de Mass Effect ont été transposés dans ce second opus. Sans surprise, pour augmenter la puissance de ces pouvoirs, il faudra dépenser des points de compétence.

Ces points nous les gagnons en tuant des ennemis et plus généralement en accomplissant des quêtes. Chaque pouvoir n’a désormais que quatre rangs dont leur accession demandera un nombre de points grandissant. Au quatrième et dernier échelon,  il nous sera possible de choisir entre deux voies. En général, la première augmentera la puissance d’un pouvoir en question.

Mass Effect 2 - Image 80 Mass Effect 2 - Image 81

La seconde affectera, elle, la portée de ce dernier afin de le transformer en pouvoir à effet de zone. Chacun de nos alliés posséderont des pouvoirs qui leurs sont spécifiques. En accomplissant des quêtes personnelles nous pourront en débloquer de spéciaux disponibles eux au commandant Shepard. Le nombre de compétences a beau diminuer, l’action n’en reste pas moins intense.

Oubliez entièrement les combats du premier Mass Effect, ceux-ci n’ont plus aucun rapport avec ceux du second épisode. Désormais, les affrontements sont autrement plus nerveux et intenses à la manière d’un Gears of War. L’accent a été mis sur les combats qui sont plus vrais que nature, le nouveau système de couverture n’y est pas pour rien.

Mass Effect 2 - Image 82 Mass Effect 2 - Image 83

Ce sentiment de nervosité, on peut aussi le retrouver dans les menus classiques et les menus radiaux. Ils sont extrêmement réactifs et sensibles aux moindres sollicitations. Il est donc facile de lancer des ordres et de changer à la volée de type de munitions. Ce regain d’intensité est en fait dû à deux principaux critères, la présence d’une gestion des munitions et l’utilisation plus fréquente des pouvoirs.

Le temps des munitions infinies et des surchauffes est révolu, Mass Effect 2 adopte un schéma plus classique. Ce changement est peut-être basique, mais cela forcera le joueur à utiliser plus intelligemment ses ressources et surtout à viser les points faibles de nos ennemis. Mais le joueur n’est  plus forcé d’attendre des dizaines de secondes avant de pouvoir utiliser ses compétences.

Mass Effect 2 - Image 84 Mass Effect 2 - Image 85

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]