Test Metroid Prime Hunters

Le par  |  1 commentaire(s)
Conditionné par l'ensemble de la production vidéo-ludique, le joueur au premier lancement de Metroid Prime : Hunters se lancera dans le mode Aventure pour en découvrir les bases. Ce n'est sûrement pas la manière de voir Hunters sous son meilleur jour d'ailleurs, car pour un jeu principalement orienté vers le multijoueurs, le bât blesse bien au niveau de la trame de fond et plus généralement du jeu en solo.

 
Image                  Image

( De gauche à droite, un Octolith dans une salle de boss et un des nombreux passages obligatoires en mode "Boule Morphing" )


Ayant sélectionné l'un des trois emplacements de fichier pour débuter l'aventure, on se retrouve propulsé directement à l'intérieur du jeu, après deux petites minutes de textes résumant la situation. Un message télépathique parvient au cortex de Samus, notre héroïne métallisée, qui part ainsi sur les traces d'une civilisation perdue aux pouvoirs surpuissants, tous renfermés dans des Octoliths, espèces d'artefacts mystiques très convoités.

Ceci aurait pu s'arrêter là, mais Samus n'est pas la seule sur ce contrat : six autres chasseurs sont sur la piste des Octholiths. Pas bien touffu ni cherché car il s'arrête là, le scénario sert un peu de prétexte à la mise en scène de voyages de planètes à planètes sans grande raison sinon que de devenir plus puissant à chaque fois.

Image

(Le vaisseau de Samus, servant également de point de sauvegarde et de recharge d'énergie et de munitions )

A de nombreux moments, on se retrouve confronté à des embûches telles que des portes scellées ou des passages scriptés obligatoires. Prenons pour exemple certains passages où l'on se voit forcer d'utiliser le mode " Boule Morphing " ( qui consiste tout simplement à se mettre en boule et à rouler ) pour pouvoir progresser.

Sans réel enjeu car on pourrait tout aussi bien rester sur nos deux jambes pour se débrouiller, mais on apprend simplement ici à utiliser les deux formes, indispensables dans la maîtrise complète du personnage car si le mode " bipède " est offensif, il faudra savoir jouer de la défensive contre des Boss ou vos amis, d'où cette forme alternative qui, bien maniée, peut assurer la victoire.

../..
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #169784
Je trouve le mode solo de MPH indigne d'un Metroid : exploration réduite à peau de chagrin, combats extrèmement répétitifs, abscence presque totale de réflexion, etc. ainsi qu'un level design pas extraordinaire et une durée de vie très faible.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]